William Leymergie : À la télévision, "La bataille est rude parce qu'il y a peu de places !"

Le journaliste William Leymergie, que vous retrouvez du lundi au vendredi sur C8 dans "William à Midi", était l’invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 7 mai dans "Le 10h - midi". Il revient sur son livre "Mirebalais ou l’Amour interdit", paru aux éditions Albin Michel.

Le journaliste William Leymergie, invité de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

William Leymergie : "Mirebalais ou l’Amour interdit" : "Un film ? Je ne sais pas, mais en tout cas une série oui !"

Le journaliste William Leymergie est également un tout jeune auteur ! Son roman Mirebalais ou l’Amour interdit, paru aux éditions Albin Michel, est "haletant : 300 pages qui se dévorent ! assure Valérie Expert. Un livre à l'écriture très cinématographique, on a les images dès les premières pages". "Un Mirebalais est un jeune homme que l'on employait au cours de soirées libertines pour subvenir aux défaillances sexuelles des vieux nobles avinés qui n'arrivaient pas au bout de leur désir, explique William Leymergie J'ai découvert ça dans un film de Tavernier, 'Que la fête commence'. Ça vient de Mirebeau, une ville en Charente-maritime où on élève une race d'ânes particulièrement bien dotés par la nature ! Il y a quelques scènes coquines mais c'est indispensable pour bien situer l'action ! tient-il à préciser. Ce n'est pas ma vocation d'écrire des livres avec ce genre de passage ; il fallait décrire mais pas trop montrer, la porte doit être entrouverte".

Le roman raconte l'histoire d'un jeune paysan costaud, à qui il va arriver des misères. C'est un livre d'aventures, qui se passe au 18è siècle sous louis XV. Il y a des complots, des histoires de famille, un roman de cape et d'épée. "C'est Fanfan la Tulipe, Tom Jones, Lagardère avec Jean Marais, compare William Leymergie, ces films où il se passe quelque chose d'inattendu toutes les 10 minutes. Il faut que ça bouge tout le temps, qu'on vous donne à voir quelque chose auquel vous ne vous attendez pas". En faire un film ? "Je ne sais pas, mais en tout cas une série oui ! Une série française de ce genre à l'heure actuelle n'existe pas. Ce serait une bonne idée, je l'ai écrit avec une caméra au bout du stylo ! Ce qui était amusant, c'est de se dire que le héros va grimper toute l'échelle sociale jusqu'au plus haut, peut-être..."

Y aura-t-il une suite ? "J'ai fait exprès de terminer sur une note en l'air, souligne William Leymergie, on ne sait pas ce qu'il va se passer... Il va bien falloir trouver une suite !"

 

À la télévision, "La bataille est rude parce qu'il y a peu de places !"

Interviewé sur Canal+ sur son roman, William Leymergie a fait un parallèle entre la télévision et son roman en expliquant qu'il fallait savoir utiliser le fleuret et combattre pour gagner sa place. "Ce que je voulais dire par là, c'est que les places étaient chères ! précise le journaliste. C'est un métier où on n'a pas besoin d'être très nombreux, il n'y a pas suffisamment de place, donc il a fallu être à fleurets mouchetés ! C'est un casting permanent : quand j'ai commencé dans ce métier, j'ai passé des castings, rappelle-t-il. Pour 'Télématin', nous étions une dizaine, il fallait faire comme des devoirs pour être le meilleur possible. La bataille est rude parce qu'il y a peu de places !"

 

Thomas Sotto présentateur de "Télématin" : "C'est une très bonne idée !"

William Leymergie est présent sur c8 tous les jours dans l'émission "William à midi !". "Je fais des émissions en direct quotidiennement depuis 35 ans, j'ai toujours autant de plaisir parce que ça change tous les jours, on n'a pas le temps de s'ennuyer, je ne suis pas lassé", affirme-t-il. Le journaliste assure ne pas regretter Télématin "c'est une page que j'ai tournée ! Au bout de 30 ans, il était temps que je laisse la place, au contraire ! Thomas Sotto, c'est une très bonne idée !"

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !