Véronique Genest sur l'affaire Polanski : "je ne supporte plus la justice populaire !"

La comédienne Véronique Genest, auteure du livre "Mes arrêts sur image" (Flammarion), était l’invitée de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 15 novembre dans "Le 10h - midi". Elle revient notamment sur l'affaire Polanski, qui divise les personnalités.

Véronique Genest, invitée de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Véronique Genest : "je ne supporte plus la justice populaire ! On a des lois, on a une justice, laissons-les travailler !"

Concernant l'affaire Polanski, "les gens mélangent tout, ne connaissent pas les tenants et les aboutissants, que ce soit pour Polanski ou Finkielkraut s'indigne Véronique Genest. Tout est sorti de son contexte, les gens ne connaissent pas et lynchent ! C'est une justice populaire, et je ne supporte plus la justice populaire ! On a des lois, on a une justice, laissons-les travailler ! Si ce qui est arrivé à cette dame avec Polanski, c'est regrettable, c'est vrai que la voix des femmes est difficile à libérer, et ça c'est un autre problème, mais pourquoi le faire médiatiquement ? C'est très difficile d'avouer qu'on a été agressée, violée, parce que personne ne vous y aide, c'est sûr ça qu'il faut travailler vraiment.

 

Respectons nos lois et aidons les femmes à avoir accès à la parole en les croyant et en les accompagnant. La seule chose que je reproche vraiment, c'est le détournement de parole et le jugement populaire. Arrêtons de juger les gens sur les réseaux sociaux, il y a une justice, mettons-là en mouvement !"

 

"Je me suis toujours trouvée trop ronde, alors que je ne l'étais pas du tout"

Le livre de Véronique Genest Mes arrêts sur image, paru chez Flammarion, n'est pas une autobiographie, mais plutôt des leçons de vie qu'elle se donne, à partir des instants marquants de sa vie. "J'ai totalement écrit ce livre, de la première à la dernière ligne, ça m'a pris un an de réflexion et j'ai adoré ce temps de réflexion". Véronique Genest raconte notamment ses combats contre le poids, qui reste quelque chose d'omniprésent dans sa vie. "Quand j'ai eu 13 ans, je me suis mis à beaucoup grossir raconte-t-elle à Valérie Expert et Gilles Ganzmann, à prendre des formes de femme, alors que j'étais extrêmement maigre petite. Je me suis toujours trouvée après trop ronde, trop plantureuse, alors que je ne l'étais pas du tout. Aujourd'hui, je suis contente de ce que je suis !"

Dans son livre, Véronique Genest revient aussi sur le deuil, la maternité, le sentiment d'abandon. "Ça m'a fait énormément de bien ! Ça m'a aidée à apprendre beaucoup de choses sur moi".

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !