Tanguy Pastureau : "Je ne m'interdis rien, sauf ce qui ne me fait par rire !"

Le comédien et humoriste Tanguy Pastureau, que vous retrouverez jeudi 16 septembre à 20h55 sur Comédie+ / My canal / Canal+ dans le documentaire "Premiers pas, mon premier gala télé", était l’invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 14 septembre dans "Le 10h - midi".

Le comédien et humoriste Tanguy Pastureau, invité de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Tanguy Pastureau : "Si on ne pense pas aux réactions des réseaux sociaux, on est assez libres !"

Tanguy Pastureau, humoriste et chroniqueur de radio et de télévision français, est également sur scène dans son spectacle "Tanguy Pastureau n’est pas célèbre (et il s’en fou !)", dans lequel il raconte les déboires des stars d'hier et d'aujourd'hui et démontre l'intérêt de rester un anonyme. "Quand on est sur scène et qu'on n'est pas filmé, on peut sortir totalement des limites !, explique-t-il. On a un public complice. Sur scène, je me permets des trucs absolument incroyables par rapport à ce que je pourrais faire dans les médias, parce que je sais que la complicité est là ! Je parle parfois différemment en radio de ce que je peux dire sur scène", reconnaît-il.

À la question 'les humoristes peuvent-ils encore tout dire en 2021 ?', Tanguy Pastureau répond que oui. "Je ne m'interdis rien !, assure-t-il. Il y a une manière de dire les choses, mais il ne faut pas penser aux réactions. Si on ne pense pas aux réactions des réseaux sociaux, on est assez libres ! Du coup, on a un langage assez honnête par rapport à ce qu'on est et ça passe beaucoup mieux, estime-t-il. Je ne m'interdis rien, sauf ce qui ne me fait pas rire ! J'ai du mal à faire de l'humour sur les faits divers, sur des meurtres, prend-il comme exemple. L'humour noir ne me concerne pas trop, je préfère la politique, les sujets de société, tout ce dont on discute en ce moment !"

 

"Je n'aime pas le côté artiste qui vit dans sa bulle"

Le documentaire "Premiers pas, mon premier gala télé", diffusé jeudi 16 septembre à 20h55 sur Comédie+ / My canal / Canal+, fera revivre les premières fois que les galas de 9 humoristes de renom ont été filmés pour être diffusés à la télévision. Ils se livreront un à un en toute intimité à Christophe Meilland, producteur et dénicheur de talents, qui les a vu naître sur scène. "Ma première fois sur scène était il y a 3 ans, dans un tout petit club de Pigale, se souvient Tanguy Pastureau. J'y suis arrivé très tard, poussé par un producteur, pour moi j'étais un type de radio, de média !"

Le documentaire nous apprend que lorsqu'un gala est filmé, cela change tout : "quand il n'est pas filmé, on est dans un rapport intime avec le public, on sait que rien ne va sortir, confirme Tanguy Pastureau. Il affirme toutefois ne pas aimer l'injonction d'éteindre son smartphone, "parce qu'il fait partie de nos vies, donc je n'interdis pas de prendre des photos ou de filmer, je n'aime pas le côté artiste qui vit dans sa bulle".

L'humoriste estime qu'il ne faut pas avoir peur des réseaux sociaux : "je joue avec ! Sur les réseaux sociaux, il y a des levées de boucliers qui durent 24 heures, on traverse la tempête et à la 26ème heure, plus personne n'en parle parce qu'il y aura une autre polémique et 3 jours plus tard, plus personne ne se souviendra de la polémique en tant que telle ! C'est très éphémère, si on garde son calme et qu'on traverse la tempête tranquillement, tout se passe bien".

 

 

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !