Sébastien Barké : "L'Eurovision est une formule magique qu’il faut savoir maîtriser"

Le journaliste Sébastien Barké, envoyé spécial de Télé Loisirs à Rotterdam pour l’Eurovision 2021, dont la finale à lieu samedi 22 mai, était l’invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 21 mai dans "Le 10h - midi"

Le journaliste Sébastien Barké, invité de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Sébastien Barké : "L'Eurovision est une formule magique, un artiste charismatique, une chanson qu'on retient et un univers cohérent"

La 65ème édition de L’Eurovision 2021 se déroulera samedi 22 mai à Rotterdam. La France sera représentée cette année par la chanteuse Barbara Pravi. Les chansons douces ont-elles plus de chances ou faut-il être dans le show et les voix ? s'interroge Valérie Expert. Pour Sébastien Barké, envoyé spécial de Télé Loisirs à Rotterdam, "à l'Eurovision, il y a une formule magique que personne ne peut prétendre maîtriser mais qui semble bien là, c'est qu'il faut un artiste charismatique, une chanson qu'on retient dès la première écoute mais aussi un univers cohérent et unique. Tout dépend de cette alchimie-là".

 

 

"Barbara Pravi devrait figurer très haut dans le classement !"

"C'est une chanson douce qui l'a emporté en 2019 avec les Pays Bas et cette année, ce sera l'une des grandes questions de cette finale : est-ce que c'est la douceur qui va l'emporter, peut-être avec Barbara Pradi, ou alors le Hard Rock des Italiens ? D'après Sébastien Barké, Barbara Pravi devrait figurer très haut dans le classement ! Elle va se différencier pendant le concours, elle a un univers à part, quelque chose de très magnétique. Les frissons sont plutôt garantis, je suis assez serein sur le vote des jurys professionnels ; la grande question c'est 'est-ce que les téléspectateurs vont voter pour la France ?' Le décompte des votes du public peut tout changer, on a déjà eu des retournements de situation dans l'émission !"

"Il n'y a pas de raison que cette chanson ne plaise pas à l'International estime le journaliste. Le mot 'voilà' est compris un peu partout et quand Barbara interprète sa chanson, tout passe dans son visage, dans ses gestes, dans ses mimiques, peu importe qu'on comprenne ou pas ce qu'elle chante. Il y a vraiment quelque chose d'universel qui passe dans sa prestation".

 

"Dans le cas où un artiste serait incapable de chanter lors de l'Eurovision, une vidéo de secours est prévue"

Avec le Covid cette année, "l'ambiance sur place est très particulière confie Sébastien Barké. Il y a beaucoup moins de présence du public. En temps normal, on aurait pu recevoir ici 16.000 spectateurs, il n'y en aura que 3.500 pour chaque émission. Des applaudissements sont rajoutés, ce qui fait un peu artificiel regrette-t-il. Et d'ailleurs, il y a une petite nouveauté cette année : si vous installez l'application officielle de l'Eurovision, vous avez moyen d'influer sur les applaudissements en fin de prestation".

Par ailleurs, "nous sommes tous testés toutes les 48 heures sur site explique le journaliste. Dans le cas où un test se révélerait positif, quelle que soit la personne, elle sera mise à l'isolement. Dans le cas où un artiste serait incapable de chanter lors de l'Eurovision, c'est une vidéo de secours qui a été enregistrée au préalable qui sera diffusée".

 

"On note un regain d'intérêt pour l'Eurovision depuis 2016, parce que la France a véritablement envie de gagner !" souligne Sébastien Barké.

 

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !