Noémie Lenoir : "il y a une mode en Afrique mais elle ne s'exporte pas"

Noémie Lenoir
 La top model Noémie Lenoir, invitée de Trina Mac-Dinh dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio. Sud Radio

La top model Noémie Lenoir, réalisatrice du documentaire "Habille nous Africa", diffusé mercredi 10 avril à 21 heures sur TV5 Monde, était l’invitée de Trina Mac-Dinh, Rémy Pernelet et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 9 avril dans "Le 10h - midi"

Noémie Lenoir : "depuis quelques années, l'Afrique est tendance"

Comment se porte la mode en Afrique ? Mercredi 10 avril à 21h00, TV5 Monde diffuse en exclusivité le premier documentaire de Noémie Lenoir "Habille-nous Africa". Ce film inédit (2 x 52 minutes) sera diffusé dans le monde entier sur toutes les chaînes de TV5 Monde. Dans ce documentaire, Noémie Lenoir remonte la chaîne de fabrication du vêtement : en partant de la récolte du coton jusqu’à la création de l’habit lui-même, et part à la rencontre des acteurs de la filière pour comprendre ses paradoxes, ses faiblesses et ses réussites. "Ça fait 25 ans que je suis dans la mode explique Noémie Lenoir, et j'ai remarqué que depuis quelques années, l'Afrique était tendance. Je voulais aller aux origines de cette tendance et voir en Côte d’Ivoire, au Sénégal et au Cameroun ce qu'il s'y passait et rencontrer les gens. 

À la base, j'y allais pour faire une télé-réalité, un concours de mannequins. Je cherchais comment repérer mes mannequins, prendre mes designers et je me suis dit qu'il fallait faire un documentaire sur la mode là-bas et montrer les problèmes que rencontrent les stylistes et le coton. Pour faire un vêtement il faut du coton ! C'est pour ça que je pars du coton".

"C'est ancestral, l'homme habille la femme"

Le documentaire décrit l’ensemble du secteur, avec des images fortes. On voit comment ils travaillent à l'ancienne : beaucoup d'hommes et très peu de femmes qui travaillent les métiers à tisser. "Il y a une raison : c'est ancestral, l'homme habille la femme. Pour lui faire plaisir et la mettre en valeur, il a appris à tisser".

On découvre dans le reportage que la mode est en train de se concevoir dans ces pays d'Afrique. "La mode est ancestrale, puisque les tissus sont ancestraux. Tous les pays africains s'habillent depuis la nuit des temps et ont une mode. Les femmes sont très élégantes en Afrique et aiment séduire. Il y a une mode en Afrique, mais elle ne s'exporte pas".

"Le coton africain est 100% bio !"

Aujourd'hui, on exploite 5% du coton de la Côte d'Ivoire. "Le problème, c'est que dans les années 2000, il y avait encore 40 usines. Il n'en reste plus que 10. Le coton est envoyé en Chine, il est tissé et égrainé là-bas, puis il est renvoyé en Afrique. Le designer africain rachète son propre coton... En ce moment, on est dans le bio et le coton africain est 100% bio !"

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert, Rémy Pernelet et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h30 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !


 

Les rubriques Sudradio