Mac Lesggy : "Le plus gros changement c'est l'arrivée d'Internet"

Mac Lesggy était l’invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le jeudi 11 mars dans "Le 10h - midi". Il vient nous parler des 30 ans de E=M6, et de l’émission anniversaire spéciale ce dimanche 14 mars sur M6.

Marc Lesggy invité de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Depuis trente ans, Marc Lesggy se consacre à vulgariser la science sur M6. Créée sur un pari, l'émission est devenue culte sur la chaîne et prévoit une soirée spéciale, dimanche 14 mars.

 

"Il y a un tas de choses qui prennent désormais quelques secondes"

Si la tentation d'être nostalgique est prégnante chez chacun d'entre nous, Marc Lesggy ne s'y soumet pas. "Il y a un tas de choses que l'on ne pouvait pas faire dans les années 1970-1980", rapporte l'animateur d'E=M6. À l'époque, six chaînes de télévision se partagent le PAF, il n'y a pas d'Internet, de tablette ni d'ordinateur. "On est bien à toute époque", estime-t-il, reconnaissant tout de même qu'il y a "toujours des problèmes et des choses qui vont bien". 

Durant ces trois décennies, "le plus gros changement c'est l'arrivée d'Internet", pour Marc Lesggy. Une révolution avec tout ce que cela implique : les réseaux sociaux, la facilité de communiquer, de faire des transferts bancaires, de prendre des billets de train. "Il y a un tas de choses qui prenaient des minutes, voire des heures autrefois, qui prennent désormais quelques secondes", note l'animateur et producteur. Ces nouvelles plateformes permettent également de "parler à des gens différents". "On peut converser très facilement avec des gens à l'autre bout de la planète, alors qu'autre fois, il fallait des lettres et ça prenait des semaines".

 

"Il y a un retournement de tendance aujourd'hui"

Si dans les années 1980, la nourriture du futur s'annonçait lyophilisée et à base de poudre, "il y a un retournement de tendance aujourd'hui, on privilégie les produits naturels", se félicite Marc Lesggy. Une toute autre époque quand on se souvient que l'on travaillait "avec l'annuaire, le cendrier sur le bureau, le gros ordinateur soit à l'écran vert et noir soit en 16 couleurs, ou le Télex, un mélange de machine à écrire et de télégramme". Le tout a été désormais remplacé, mais certaines innovations n'ont pas eu le succès escompté. "Il y a trente ans, on parlait beaucoup de la télévision en relief", se souvient l'animateur. Un flop qui s'explique par "beaucoup trop de contraintes" pour les consommateurs.

L'émission a démarré "sur un pari entre deux ingénieurs en agronome", raconte Marc Lesggy. À l'époque, aucune émission scientifique n'est présente à la télévision. "On a réuni nos économies pour une émission pilote", rapporte le producteur. "Jamais je n'aurais pensé que l'on m'aurait annoncé une suite", se remémore-t-il. En trente ans, le budget a évolué. "Les premières émissions ont été vendues 20.000 francs, soit 3.000 euros, aujourd'hui ce serait impossible", note l'animateur qui a également vu "les moyens techniques changer de manière incroyable".

 

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !