Line Renaud : "J'ai vu des gens qui mouraient du sida les uns après les autres"

Line Renaud était l’invitée de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 26 mars dans "Le 10h - midi". Elle revient sur la grande soirée d'engagement pour le Sidaction diffusée samedi 27 mars à 21h05 sur France 2 : France Télévisions avec Olivier Minne et Muriel Robin, et la complicité de Jean-Paul Gaultier, qui lui ont fait une grosse surprise.

Line Renaud : "J'ai vu des gens qui mouraient du sida les uns après les autres"

À l'occasion du Sidaction, France 2 rend hommage samedi 27 mars à 21h05 à Line Renaud, engagée pour cette cause depuis 35 ans. France Télévisions avec Olivier Minne et Muriel Robin, et la complicité de Jean-Paul Gaultier lui ont fait une grosse surprise. À ses côtés, ils accueilleront de nombreux invités complices qui lui rendront hommage, en parcourant en chansons et en archives 35 ans de ce combat qui est toute sa vie. "Grosse surprise ! confirme Line Renaud à Valérie Expert et Gilles Ganzmann, je ne m'y attendais pas du tout ! J'avais préparé mon Sidaction comme d'habitude, ils m'ont laissé commencer et Olivier Minne m'a demandé de prendre son bras, de descendre dans la salle, pour assister au spectacle qui m'est dédié pour mes 35 ans de combat dans le Sidaction. J'étais émue aux larmes, bouleversée ! confie-t-elle. Ça a commencé par un message d'Elton John, qui a fait aussi beaucoup partout dans le monde dans la lutte contre le sida, et de son mari" raconte-t-elle.

"Il y a 35 ans, en 1984, on commençait à parler du sida en Amérique se souvient Line Renaud. J'étais en Amérique et j'ai vu des gens qui mouraient les uns après les autres. Je me suis dit 'ça viendra en France, comme tout vient en France d'Amérique, le bon comme le mauvais'. J'ai voulu faire un gala, les artistes m'ont téléphoné pour me dire qu'ils me suivaient ; je l'ai organisé au Paradis Latin qui m'a offert tous les dîners alors que tous les autres endroits m'avaient refusée. Nous avons fait le premier gala, où Elisabeth Taylor et Audrey Hepburn sont venues d'Amérique, et tous les artistes français étaient là ! se réjouit-elle. Ce qu'on récoltait était formidable, mais c'était une goutte d'eau dans la mer. Alors mon deuxième essai a été d'aller voir Pierre Bellemare qui avait une émission 'Au nom de l'amour'. Je lui ai expliqué ce qu'était le sida et il m'a donné cette émission, c'était la première émission télé entièrement consacrée au sida en France".

 

"On compte vraiment sur les dons du public cette année !"

35 ans après, le sida est toujours présent. Quand on voit la mobilisation pour le Covid, la mobilisation pour le sida est-elle suffisante ? s'interroge Gilles Ganzmann. "Heureusement ils nous ont trouvé un vaccin pour le Covid ! reconnaît-elle. Il n'y a pas encore de vaccin contre le sida, pour une raison bien simple : le virus du sida se transforme en permanence rappelle-t-elle. C'est donc très difficile pour les chercheurs, ils tournent autour. Leur recherche est épatante tient-elle cependant à souligner, on ne transmet plus le virus de la mère à l'enfant, c'est l'une des victoires énormes. Un médicament par mois au lieu de 30 par jours !"

Les jeunes sont aujourd'hui moins conscients de cette maladie, il faut toujours faire de la prévention et parler de ce virus. La soirée de samedi 27 mars est aussi une soirée de combat, de récolte de fonds, qui fait appel à la générosité des téléspectateurs en appelant le 110. Beaucoup de stars ont répondu présent : "elles sont toutes là ! assure Line Renaud. Elles sont très présentes et défendent la cause. On a besoin de fonds parce qu'avec le Covid, le Sidaction a été supprimé l'année dernière. On compte vraiment sur les dons du public, pour tous les programmes des scientifiques que nous aidons et nous avons une liste de choses à faire pour eux. 

 

 

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !