Hugo Clément : "on parle souvent de sauver la planète, mais c'est nous, l'espèce humaine, qu'il va falloir sauver !"

Le journaliste Hugo Clément, qui présente l'émission "Sur le front des océans", diffusée mardi 26 novembre à 21h05 sur France 2, était l’invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 25 novembre dans "Le 10h - midi".

Hugo Clément, invité de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Hugo Clément : "on parle souvent de sauver la planète, mais c'est nous, l'espèce humaine, qu'il va falloir sauver !"

La nouvelle émission "Sur le front des océans", diffusée sur France 2, mêle à la fois de l'écologie, de l'aventure et de l'enquête. C'est un document extrêmement engagé. Hugo Clément devient "un des Monsieurs écologie de France 2 !, confie-t-il au micro de Valérie Expert et Gilles Ganzmann. C'est une thématique que le groupe de la télévision publique traite depuis un moment avec Cash Investigation, Envoyé Spécial. C'est un pas supplémentaire, avec un nouveau format".

 

L'émission délivre un message très fort sur le sauvetage nécessaire des océans. "On avait plusieurs envies dans cette émission, confirme Hugo Clément : montrer que la planète est encore un espace formidable, où il se passe des choses incroyables, avec des espèces qui résistent et des écosystèmes qui sont merveilleux et qu'il faut montrer, poser le constat qu'on est en danger grave, en danger de mort. On parle souvent de sauver la planète, mais c'est nous, l'espère humaine, qu'il va falloir sauver ! 50% de l'oxygène qu'on respire vient des océans. Si les écosystèmes marins s'effondrent, la planète ne sera plus habitable comme on la connaît aujourd'hui pour l'espèce humaine". 

 

"Il n'est pas trop tard pour sauver les océans, mais il faut le faire maintenant"

"On voulait tirer la sonnette d'alarme, mais ne pas sombrer dans l'écologie apocalyptique, punitive, culpabilisatrice, explique Hugo Clément. La planète est magnifique, elle est en danger mais il est possible de faire quelque chose. Les solutions existent, on les connaît, et surtout, des femmes et des hommes se battent tous les jours dans le monde entier pour protéger l'environnement.

On ne peut pas prendre les espèces indépendamment, tout est lié. Si les espèces commencent à s'effondrer, tout risque de s'effondrer, c'est ce que disent les scientifiques. Des millions de gens dans le monde dépendent des océans pour se nourrir, pour travailler, pour se déplacer et nous tous, on dépend des océans pour respirer. Si les océans meurent, on meurt.

Ce qui m'a frappé, c'est la résilience des écosystèmes, confie Hugo Clément. On a beaucoup insisté dessus, parce que dès qu'on laisse les océans respirer, qu'on relâche la pression, la vie revient. Le message de ce documentaire est qu'il n'est pas trop tard pour agir, pour sauver les océans, mais il faut le faire maintenant".

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !