Des candidats de téléréalité défendent la cause animale

Les beaux mecs de la téléréalité ont pris la pose, dans un calendrier et cela, pour une bonne cause : les bénéfices seront reversés à l’association Animals Asia qui lutte contre la cruauté envers les animaux en Asie. Dans les locaux de La Provence, Cécile de Ménibus et Patrick Roger ont reçu le beau marseillais Benji Samat

Thumbnail

Ils sont six candidats de téléréalité à s’être dévêtu pour faire une bonne action. Anthony Mateo, Benjamin Machet, Kevin Guedj, Julien Bert, Paga et Benji Samat, l’invité du Grand Matin sur Sud Radio. Posant chacun pour deux mois, les garçons apparaissent sexy, comme dans le calendrier des Dieux du stade. Les bénéfices seront reversés à l’association, Animals Asia, Benji Samat raconte l’origine du projet : « Avec mon agent, nous avons vu énormément de vidéos d’animaux torturés en chine. Certaines sont insoutenables. C’est un rituel là-bas de torturer et de massacrer les animaux, car pour les chinois, ‘ la viande est meilleure’ à consommer ensuite ».

Benji Samat, 26 ans, qui a participé à plus de 8 émissions de téléréalité comme La belle et ses princes, Les princes de l'amour ou Les Marseillais VS le reste du monde 3 actuellement diffusé sur W9 revient sur ses premiers pas en télévision au micro de Cécile de Ménibus et de Patrick Roger : « En 2012, on m’a proposé de participer à ‘La belle et ses princes’. J’ai accepté mais une semaine avant le départ, j’ai eu peur et j’ai annulé ma participation. L’année suivante, je travaillais en boîte de nuit, et on m’a refait cette proposition ‘de partir en voyages, en étant bien payé avec de jolies nanas’».

Sur les clichés en noir et blanc, les six candidats de téléréalité ont posé dénudés sans vulgarité. Mais leurs torses musclés sont déjà bien connus des téléspectateurs (traces). Ces émissions étant tournées dans de somptueuses villas situées au bout du monde, ils apparaissent constamment en maillot de bain. Cécile de Ménibus évoque les photos diffusées sur les réseaux sociaux. «Sur Snap, on vous voit toujours, beau, élégant, dans des endroits incroyables, c’est magnifique cette vie, non? ». Benji Samat se confie alors : « Ce n’est pas tous les jours, tout beau, tout rose ! Nous sommes très critiqués. Nous avons une étiquette de cons parce que nous faisons de la téléréalité. Alors il y a des cons c’est vrai mais pas tous (rires). C’est comme dans une entreprise, il y a des gens biens et d’autres nuls»

Calendrier, 29 € sur www.lesbeauxmecsdelatelerealite.com