Gérard Houiller, ancien entraîneur de l'OL : "Lyon gagnera un jour la Ligue des Champions !"

Gérard Houiller
Gérard Houiller, ancien entraîneur de l’Olympique Lyonnais, interviewé par Cécile de Ménibus et Patrick Roger dans "L’invité de l’actu" sur Sud Radio, à 8h10. Sud Radio

Gérard Houiller, ancien entraîneur de l’Olympique Lyonnais, était "L’invité de l’actu" dans la matinale de Sud Radio du 20 février animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger. Il revient sur le match nul de mardi soir entre l'OL et le Barça.

"il faut l'admettre, l'équipe de Barcelone est supérieure à l'équipe de Lyon"

Gérard Houiller, ancien entraîneur de l’Olympique Lyonnais, est toujours conseiller auprès du club. À propos du match nul d'hier soir entre l'OL et le Barça, "il faut l'admettre, l'équipe de Barcelone est supérieure à l'équipe de Lyon. Tout le mérite de Lyon hier, c'est d'avoir bien résisté et surtout de terminer le match avec un score de parité, sans but encaissé.

D'après les statistiques, il y a encore 32% de chances de qualification au match retour. Comment faudra-t-il jouer au match retour ? "C'est Bruno Genesio qui déterminera la stratégie. Je sais, pour bien le connaître, qu'il ne subira pas, il va jouer sa chance. Sur 90 minutes, tout est possible, un but marqué à l'extérieur a une valeur considérable. Si on marque premier, il faut qu'ils en marquent deux pour se qualifier après".

Lionel Messi était omniprésent et Nabil Fekir "a beaucoup manqué à la maison"

Concernant l'équipe de Barcelone hier, "j'ai trouvé une équipe différente de celle qu'on a pu voir 2-3 fois à la télévision en championnat. Une équipe très bonne sur le plan collectif, qui défendait bien, qui a laissé transpirer la force et l'assurance qui peut y avoir compte-tenu de leur expérience. Ils sont très motivés pour la gagner !" Avec un Lionel Messi omniprésent. "Il ne ménage pas ses efforts. Il court partout et ce qui m'a frappé, c'est sa qualité de service, il fait beaucoup jouer autour de lui." La stratégie de l'OL était collective : si on fait un marquage individuel sur Messi et qu'il passe son adversaire, on est déséquilibré, ça fait un joueur en moins. La stratégie était donc collective en essayant de resserrer : plus on allait vers le but, plus il y avait de la densité dans l'axe et ça a bien marché."

Il manquait hier soir Nabil Fekir : "il a beaucoup manqué à la maison. La qualité de sa passe, son dosage en particulier pour les attaquants a fait défaut."

"Lyon gagnera un jour la Ligue des Champions !"

Lyon a fait de bons résultats à l'extérieur, c'est pour ça qu'on peut toujours y croire. "J'ai remarqué hier que l'équipe était un peu crispée, timorée dans son jeu offensif en particulier. Elle a peut-être eu peur en attaquant de négliger les phases offensives. À plus penser à bien protéger le but et bien défendre, ce qui est dommage que sur 3 pou 4 coups d'attaque, on aurait pu mieux finir."

Est-ce que le monde des entraîneurs a changé, en devenant des stars ? "La vrai star, c'est l'équipe ! Deux-trois entraîneurs ont eu du succès et font parler d'eux dans la presse, mais les joueurs sont les vraies stars. Lyon gagnera un jour la Ligue des Champions ! Sur le plan sportif et économique, l'OL est sur une trajectoire encourageante".

 

Cliquez ici pour écouter "L’invité de l’actu" avec Cécile de Ménibus et Patrick Roger en podcast.

Retrouvez "L’invité de l’actu" du lundi au vendredi à 8h10 sur Sud Radio dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.


Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

Sur le même sujet
Les rubriques Sudradio