Grand débat national : "Les fondations d'une sixième République devraient en sortir"

grand débat national
Que faut-il attendre du Grand Débat National ? AFP

Pour répondre à la crise des "gilets jaunes", des cahiers de doléances ont été mis à la disposition des Français dans la plupart des mairies. Le pouvoir d’achat, le train de vie des élus et les questions d’immigration et d’identité, sont les trois thèmes les plus évoqués, selon l’Élysée. Il reste encore un mois avant une grande remontée des idées. Depuis un mois, différents débats sont organisés partout en France. Charles Bonnaire, de Sud Radio, a suivi un débat à Boulogne-Billancourt et, sur place, on veut croire que ces initiatives vont faire changer les choses. 

"Suite à ce grand débat, j'espère qu'il y aura des réformes qui puissent tenir compte de l'avis des citoyens"

Près d'une cinquantaine de personnes font face à Alain, sympathisant LREM et organisateur de cette soirée de débats. Avant d'entamer la discussion, ce dernier a préparé une petite présentation : "On a essayé de remettre les grands chiffres clés, quelques grandes idées, pour présenter le sujet, puis la salle va débattre". Au menu des discussions, la fiscalité, l'un des thèmes évoqués par le gouvernement. Pour faire avancer les choses, plusieurs grandes questions sont posées aux participants : "Comment faire mieux avec l'argent public ? Comment dépenser moins en préservant nos services publics ? Comment rendre la fiscalité plus juste ?".

Dans la salle, plusieurs sympathisants LREM mais pas seulement : Lylia a voté pour Emmanuel Macron mais aujourd'hui, elle vient passer un message au gouvernement. "J'aimerais bien qu'on soit écouté, il y a des choses à améliorer, on en a marre d'être taxé. Suite à ce grand débat, j'espère qu'il y aura des réformes qui puissent tenir compte de l'avis des citoyens."

"Les fondations d'une sixième République devraient sortir de ce grand débat"

Au-delà de ce débat, tous s'interrogent sur la suite : et après, que va-t-il se passer ? Pour Philippe, macroniste déçu, il faut des actes, notamment le rétablissement de l'ISF, mais pas seulement : "Les fondations d'une sixième République devraient sortir de ce grand débat, plus juste, plus écologique. C'est une chance pour Macron ! S'il sait la saisir, il a gagné, il retrouvera sa capacité à réformer, sinon, on peut dire que le quinquennat est fini".

Après trois heures de débat, un compte-rendu est écrit et envoyé sur le site du grand débat, en espérant qu'il sera suivi de décisions fortes.

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

Sur le même sujet
Les rubriques Sudradio