Benalla : est-ce une affaire d'État ?

Mais, qui conseille Alexandre Benalla ?
Le cas Benalla, complicité ou complaisance ? AFP

Les nouveaux dysfonctionnements autour d’Alexandre Benalla sont-ils de nature à qualifier l’affaire de scandale d’État ? C’est le débat du jour avec Véronique Jacquier dans "Info vérité" sur Sud Radio le 21 Janvier. Avec pour invités :
- Raphaël Gauvain, avocat et député LREM de Saône-et-Loire ;
- Alexandre Darmon, journaliste politique pour la chaine Youtube « Indécis » ;
- Jean-Luc Touly, président du FRICC (Front Républicain contre la corruption), auteur du livre « Les recasés de la république » (First) ;
- Fatima El Ouasdi, présidente fondatrice de l’association Politiquelles.

Info Vérité est diffusée tous les jours à 7h10 et 9h15 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Alexandre Benalla est de nouveau auditionné à 14 heures lundi 21 Janvier par la commission d’enquête du Sénat. Il devrait notamment être interrogé sur les quatre passeports restés en sa possession après son licenciement. Mais "il ne s’agit pas de dysfonctionnement, estime Véronique Jacquier. Même si, hier, Benjamin Grivaux, le porte-parole du gouvernement, a employé ce mot pour masquer la réalité dans l’affaire Benalla."

Passeports diplomatiques et téléphone crypté

Que reproche-t-on en fait exactement à Alexandre Benalla ? La liste est longue : d’avoir le titre d’adjoint au chef de cabinet alors qu’il n’est que garde du corps ; d’avoir le salaire d’un chef de cabinet ; de disposer d'un logement de fonction digne d’un grand commis de l’État ; d’utiliser si besoin une voiture avec gyrophare. "Souvenez-vous que lors de la perquisition de son domicile, les policiers ont préféré ne pas mettre de scellés et revenir le lendemain. Entre-temps, un coffre-fort a disparu, rappelle Véronique Jacquier. Nous n’avons toujours pas de nouvelle de ce coffre-fort."
Mais le fait est que, depuis son limogeage, Alexandre Benalla se retrouve à voyager avec deux passeports diplomatiques et deux passeports de service qu’il n’avait pas rendu. Les passeports diplomatiques sont normalement réservés aux diplomates et aux ministres. Plus grave encore : Alexandre Benalla avait en sa possession un téléphone crypté, que l'on appelle Théorème, et l’a conservé après son départ de l’Elysée. C’est un téléphone que très peu de personnes possèdent, notamment utilisé par le Président et ses ministres. "Au vu des faits, on comprend bien qu’il n’y a pas de dysfonctionnement, mais de la complicité avec le Président de la République, estime Véronique Jacquier. Quelle forme de complicité, on ne le saura peut être jamais. Mais de la complicité, et donc une forme de complaisance. C’est donc un scandale d’État."

Cliquez ici pour écouter ”Info Vérité” présentée par Véronique Jacquier

Retrouvez "Info Vérité" du lundi au vendredi avec Véronique Jacquier à 7h10 et 9h15 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger. Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !

 

 

Sur le même sujet
Les rubriques Sudradio