10 000 personnes meurent chaque année d'une surdose de médicaments

10 000 personnes meurent chaque année d'une surconsommation de médicaments

Une récente étude démontre que 10 000 personnes meurent chaque année en raison d'une surconsommation de médicaments.

"Les antibiotiques, ce n'est pas automatique !". Tout le monde se souvient de ce slogan qui fit fureur, voilà quelques années, dans une publicité prévenant des dangers d'un usage excessif des traitements médicamenteux. Des années ont passé mais le problème demeure et des chiffres rendus publics aujourd'hui font même froid dans le dos. Ainsi, si l'on en croit le Collectif Bon Usage des Médicaments (qui rassemble différents acteurs de la santé), 10 000 personnes meurent chaque année d'une surconsommation de médicaments. "Mauvais dosage, mauvaise prise, non-respect du traitement prescrit, interaction entre plusieurs médicaments... les causes d’un accident sont diverses et les conséquences, loin d’être anodines", écrit le collectif dans un communiqué publié ce jeudi.

"En tout, je prends 7 médicaments par jour"

Les personnes les plus vulnérables restent bien sûr les seniors qui consomment au quotidien des quantités importantes de médicaments, sans même avoir conscience des dangers que cela représente. C'est notamment le cas d'Henriette, qui nous a raconté son rituel thérapeutique. "Je me lève, je prends mon lévothyrox et après, je prends 3 médicaments puis un pour les douleurs, le midi. Et le soir, c'est pareil !", nous a-t-elle ainsi confié, un peu perdue, précisant au passage qu'elle prend, "en tout dans la journée, 7 médicaments". Âgée de 84 ans, elle ingère tous ces médicaments depuis 25 ans mais confesse ne pas connaître l'utilité de certains qui lui sont prescrits. Une situation qui l'"affole" quelque peu mais qui pourrait être évitable, à en croire certains spécialistes.

Selon Claude Rambaud (Vice-présidente de l'association "Le Lien", qui lutte contre les accidents médicaux), des solutions existent en effet pour éviter, ou du moins surveiller cette surconsommation. "Ce qui est très important, c'est que dès que l'on prend 7 médicaments, il faut s'interroger sur la nécessité de les avoir. Donc, il faut refaire le point avec son médecin", nous a-t-elle expliqué.

Pour rappel, 7 500 personnes âgées de plus de 65 ans décèdent chaque année des suites d'une surdose médicamenteuse, selon les chiffres fournis par l’Assurance Maladie.

Propos recueillis par Juliette de Noyelle et Pierre Saumard

Les rubriques Sudradio