Marine Le Pen accuse Macron de favoriser "l’islamisme et le communautarisme"

Marine Le Pen (@Franck Pennant)

En déplacement à Perpignan, la candidate du Front national à la présidentielle n’a pas épargné ses adversaires, notamment Emmanuel Macron.

À quasiment une semaine maintenant du premier tour de l’élection présidentielle en France, les couteaux s’aiguisent entre les candidats, qui s’interpellent à coups de petites phrases lâchées dans la presse ou lors de meetings. Ce samedi, Marine Le Pen a ainsi dégainé une nouvelle fois pour attaquer Emmanuel Macron, qui fait la course en tête avec elle dans de nombreux sondages. La candidate du Front national a notamment assuré qu’avec le fondateur du mouvement En Marche! à l’Élysée, "ça sera l'islamisme en marche, le communautarisme en marche".

"Il accélérerait encore la dérive multiculturelle de la société française"

"Il est très important que les Français comprennent que si par malheur il était élu président de la République, il accélérerait encore davantage la dérive multiculturelle dans laquelle s'enfonce la société française, et aggraverait le multiculturalisme", a-t-elle clamé devant environ 1 500 partisans réunis, avant de rappeler son intention d’expulser les "imams étrangers qui prêchent la haine et les fichés S étrangers islamistes".

Sur le même sujet
Les rubriques Sudradio