Les militants de la France Insoumise font bloc derrière Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélanchon
Le patron des Insoumis peut compter sur l’appui de la base. AFP

Après l’ouverture d’une enquête par le Parquet de Paris pour menaces et violences suite aux perquisitions houleuses au siège de la France Insoumise et chez Jean-Luc Mélenchon, le patron des Insoumis peut compter sur l’appui de la base. Les militants du parti soutiennent leur chef et font bloc derrière lui. Lionel Maillet de Sud Radio est allé dans son fief, à Marseille, à leur rencontre.

Sophie Camard : "On va porter plainte pour violence policière"

"Quelle image on montre de la démocratie, quand l'un de ses premiers partis d'opposition reçoit une telle attaque le jour d'un remaniement ?", commente Sophie Camard, la députée suppléante de Jean-Luc Mélanchon, elle aussi choquée par la violence des images de la perquisition houleuse au siège de la France Insoumise. "On va porter plainte pour violence policière", ajoute-t-elle.

Ce militant Insoumis dans les quartiers Nord de Marseille refuse de juger une scène à laquelle il n'a pas assisté mais, sur le fond, il parle lui aussi d'un acte politique : "C'est très malhonnête d'en arriver là parce qu'on a tous donné nos comptes de campagne, pour qu'ils puissent les éplucher. Ils viennent pour taper sur deux choses en même temps, les attachés parlementaires... C'est assez bizarre. En même temps, ça leur permet de savoir tout sur nous. Ils vont fouiller tous les dossiers".

"Il se pose en parlementaire qui ne veut pas qu'on le touche, alors que c'est le premier à crier sur les autres !"

Sur le terrain, dans la quatrième circonscription des Bouches-du-Rhône, les électeurs ne cautionnent pas vraiment l'attitude de leur député. "Il se pose en parlementaire qui ne veut pas qu'on le touche alors que c'est le premier à crier sur les autres ! C'est très démesuré !", explique cette Marseillaise au micro de Lionel Maillet de Sud Radio.

"De là à se croire au-dessus de la police, s'il y a une perquisition, je pense que ce n'est pas pour rien. Ça laisse plein de questions", estime un riverain. Des Marseillais qui ne manqueront pas d'interpeller Jean-Luc Mélenchon sur cette affaire, dès qu'il reviendra sur ses terres. 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !


 

Sur le même sujet
Les rubriques Sudradio