Jean-Claude Resmier : "Emmanuel Macron doit redescendre les pieds sur terre"

Les gilets jaunes ont encore manifesté massivement le samedi 8 décembre 2018.

Pour Jean-Claude Resmier, Gilet Jaune toulousain et porte-parole national des VTC, les technocrates ont privé le peuple français de voix. Selon lui, Emmanuel Macron doit "redescendre sur terre". Jean-Claude Resmier était l’invité d’André Bercoff le 10 décembre 2018 sur Sud Radio dans son rendez-vous du 12h-13h, "Bercoff dans tous ses états".

Pour Jean-Claude Resmier, le mouvement des Gilets Jaunes a des chances de se politiser

Interrogé par André Bercoff sur ce qu’il attend du discours d’Emmanuel Macron le 10 décembre 2018 à 20 heures, Jean-Claude Reigner a répondu qu’il attendait "des propositions plus que concrètes concernant les retraités". "J’attends des propositions intelligentes. Car apparemment ces technocrates ne sortent que des conneries. On espère qu’il redescende un peu les pieds sur terre. On est déjà à 48,4% de taxes et impôts sur le territoire, je pense que c’est un peu lourd", a-t-il déclaré.

S’agissant de l’avenir des Gilets Jaunes, Jean-Claude Resmier a répondu : "Tout est à envisager. Si on doit se politiser et jouer à leur jeu pour les renverser, je pense que ça pourrait être une solution. En votant on pèse aussi. Un sondage nous apprenait récemment qu’il y avait 12% des intentions de vote pour le mouvement des gilets jaunes, s’il se présentait. Il y a de bonnes idées à droite comme à gauche. Mais le problème est que les technocrates ont fait de la politique un métier, c’est inadmissible".

Jean-Claude Resmier : "Les Français doivent pouvoir décider"

Jean-Claude Resmier s’est également dit "bien évidemment favorable" à des référendums d’initiative populaire qui seraient organisés régulièrement. "La démocratie, c’est avant tout le peuple français. On élit des représentants, c’est une chose, mais c’est les Français qui doivent décider. Quand on voit qu’en 2005 on a voté contre la Constitution européenne et que ce choix n’a pas été respecté, pour moi ces politiques n’ont rien à faire, ils ne doivent pas se représenter", a-t-il déclaré.

Interrogé par André Bercoff sur la déclaration de Franck Dubosc au micro de Sud Radio, selon qui "les Gilets Jaunes, c’est dépassé", Jean-Claude Resmier a estimé : "Ce monsieur est un arriviste qui ne parle pas avec son cœur. Vu le mépris qu’il a à l’égard de ceux qui vont voir son spectacle, j’appelle l’ensemble des Français à le boycotter. C’est complètement honteux de sa part de dire que c’est dépassé. Lui, il n’a pas de problème arrivé au 15 du mois, mais quand on voit des retraités qui sont obligés de faire les poubelles pour trouver à manger car il n'y arrivent pas avec leurs retraites de misère, je trouve ça honteux. Ce mec-là me dégoûte".

 

Cliquez ici pour écouter l’invité d’André Bercoff dans son intégralité en podcast.

Retrouvez André Bercoff et ses invités du lundi au vendredi sur Sud Radio, à partir de midi.

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

Sur le même sujet
Les rubriques Sudradio