Emmanuel Macron attendu à Strasbourg ce vendredi après-midi

La gestuelle d'Emmanuel Macron décryptée par Elodie Mielczareck
Élodie Mielczareck, sémiologue, conseil en prise de décisions auprès de dirigeants, interviewée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger dans "L’invité de l’actu" sur Sud Radio, à 8h10. AFP

Le président de la République, Emmanuel Macron, se déplace à Strasbourg ce vendredi après-midi, quelques heures après que l'auteur de la fusillade qui a fait trois morts, mardi soir, a été abattu par les forces de l'ordre.

Emmanuel Macron se rendra à Strasbourg vendredi en fin d'après-midi pour rendre hommage aux victimes de l'attaque sur le marché de Noël mardi et saluer les forces de l'ordre, qui ont abattu jeudi soir l'auteur de l'attentat, a annoncé l'Élysée.

Il arrivera directement de Bruxelles, où il assiste à un conseil européen, trois jours après l'attaque qui a fait trois morts et mobilisé 700 membres des forces de l'ordre pour traquer le suspect.

Il devrait rencontrer les familles des victimes et aller à la rencontre de la population. Ce sera sa première sortie publique depuis sa visite la semaine dernière au Puy-en-Velay, où il avait été accueilli par des huées, en pleine crise des "gilets jaunes". 

Dès l'annonce de l'attaque, alors que le tireur s'était enfui et était encore en cavale, le chef de l'État avait envoyé sur place son ministre de l'Intérieur Christophe Castaner. Mercredi soir il avait présidé une cellule de crise place Beauvau, s'entretenant en duplex avec le ministre.

À Strasbourg, il retrouvera M. Castaner qui vendredi matin est allé à la rencontre des commerçants et des Strasbourgeois. 

"J'ai entendu du soulagement, du bonheur, de la fierté pour nos forces de police", a énuméré le ministre, disant avoir "voulu montrer que toujours nous savons redresser la tête".

Chérif Chekatt a été abattu par des policiers jeudi soir, dans le quartier du Neudorf, là où sa trace avait été perdue après son équipée sanglante de mardi. L'annonce de sa mort a été accueillie avec un immense soulagement à Strasbourg où le marché de Noël a rouvert dans la matinée.

Les rubriques Sudradio