Affaire Benalla : Emmanuel Macron doit-il rendre des comptes aux Français ?

Emmanuel Macron et Alexandre Benalla
CHARLY TRIBALLEAU / AFP

 Emmanuel Macron doit-il rendre des comptes aux Français ? C’est le débat de ce jeudi 21 février 2019 avec Véronique Jacquier, dans "Info vérité", sur Sud Radio.
Avec pour invités :
-  Loïc Hervé, sénateur UDI de Haute-Savoie, secrétaire de la commission des Lois du Sénat ;
- Bertrand Sorre, député LREM de La Manche ;
- Julien Dive, député LR de l’Aisne ;
- Bruno Cautrès, chercheur CNRS au CEVIPOF.

"Info Vérité" est diffusée tous les jours à 7h10 et 9h15 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
 

La commission d’enquête du sénat a rendu ses conclusions, le mercredi 20 février 2019, et accable l’Élysée dans l’affaire Benalla. Emmanuel Macron doit-il rendre des comptes aux Français ? "Qu’ils viennent me chercher ! Voilà ce que disait Emmanuel Macron en juillet dernier, rappelle Véronique Jacquier. Eh bien, la commission d’enquête du Sénat est allée le chercher !  Le président n’est pas cité mais ses plus proches conseillers le sont : Alexis Kohler, le secrétaire général de l’Élysée, et Patrick Strzoda, le directeur de cabinet du chef de l’État. Tous deux sont soupçonnés 'd’omissions, d’incohérences et de contradictions' lors de leur audition devant la commission d’enquête. Cela fait beaucoup !".

Un rapport transmis à la justice

Le rapport émanant des sénateurs ne peut pas mettre directement en cause Emmanuel Macron, mais il pointe des dysfonctionnements au sein de l’Élysée. La contre-attaque de la garde rapprochée du président n’a pas tardé : Benjamin Grivaux, le porte parole du gouvernement, affirme qu’il y a des contre-vérités dans le rapport de la commission d’enquête. Nicole Belloubet, la garde des Sceaux, estime que les sénateurs ont outrepassé leur devoir. " On n’est pas complètement dans la séparation des pouvoirs", dit-elle.

"C’est fort de café !, s’exclame Véronique Jacquier. La ministre de la Justice dit en gros : la commission dit vrai, mais elle n’aurait pas dû aller jusque-là. Le devoir de la commission est de transmettre son rapport à la justice pour envisager des poursuites pour faux témoignage contre Alexandre Benalla et Vincent Crasse. L’Élysée n’a pas à chercher à entraver le cours des choses…".
 
Quel enseignement doit-on tirer de ce rapport de la commission d’enquête du Sénat ? "L’Assemblée nationale n’a pas fait son travail en enterrant sa commission d’enquête majoritairement composée de Marcheurs, l’été dernier. Le Sénat, lui, a fait son travail et il est important qu’il reste le garant de notre démocratie."

Par ailleurs, il fait des propositions : réformer la sécurité du chef de l’État à l’Élysée et le mode de recrutement de ses agents ; maintenir la responsabilité du ministère de l’Intérieur sur la sécurité à l’Élysée et mettre fin aux collaborateurs officieux. "Emmanuel Macron ne va pas sortir de sa réserve pour rendre des comptes aux Français, mais il faut qu’il écoute et qu’il prenne en compte les propositions des sénateurs. L’affaire Benalla est le premier marqueur du désamour des français pour le président."

Réorganiser le fonctionnement de l'Élysée

Le Sénat a-t-il outrepassé ses prérogatives ? "Mme Belloubet et M. Grivaux étaient au conseil des ministres, hier matin, pendant que nous le présentions, et ils n’ont pas attendu de le lire pour donner une opinion définitive sur 125 pages, souligne Loïc Hervé, sénateur UDI de Haute-Savoie et secrétaire de la commission des Lois du Sénat. C’est un travail considérable réalisé pendant plus de six mois. Ce qui nous intéresse, c’est le fonctionnement régulier de l’État. Je considère que c’est d’abord à Alexandre Benalla et Vincent Crase de rendre des comptes devant la justice. Il y a urgence à prendre des décisions de réorganisation du fonctionnement de l’Élysée. C’est cela que l’on pointe du doigt, ce système où personne ne contrôle personne. C’est une affaire qui empoisonne la vie de la République depuis l’été dernier. Il faut y mettre un terme".


Cliquez ici pour écouter ”Info Vérité” présentée par Véronique Jacquier

Retrouvez "Info Vérité" du lundi au vendredi avec Véronique Jacquier à 7h10 et 9h15 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !

 

 

 

Sur le même sujet
Les rubriques Sudradio