La sortie de Donald Trump sur les Gilets Jaunes énerve la classe politique

Donald Trump

Le président des États-Unis, dans un tweet, s'est servi de la mobilisation des Gilets Jaunes pour critiquer la politique climatique de Donald Trump. Une sortie qui a passablement agacé la classe politique française.

Le président américain publie de nombreux tweets sur les Gilets Jaunes. Dernier en date, ce week-end. Il affirme que les Français en ont marre de payer trop de taxes et qu’ils scandent ‘Nous voulons Trump’ dans les manifestations.

 

 

 

 

Une implication américaine qui a le don d’agacer Paris et notamment le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, sur LCI : "Je dis à Donald Trump, le président de la République le lui a dit aussi, ‘Nous ne prenons pas partie dans les débats américains, laissez-nous vivre notre vie de nation’."

Tout ça ressemble à une bataille d’égos entre Emmanuel Macron et Donald Trump, mais pour François Durpaire, historien spécialiste des États-Unis, c’est aussi l’occasion, pour le président américain, de s’opposer sur la politique climatique.

"Il s’adresse à son électorat, pour dire ‘Vous voyez, celui qui disait Make The Planet Great Again, il a des problèmes liés à l’accord de Paris. C’est une manière aussi de justifier sa propre politique et sa décision de sortir de l’accord de Paris. Il n’y a aucune chance pour que lui, il change. Il va continuer à faire ce qu’il entend faire."

En tout cas, cette intervention énerve. Un député de la majorité va jusqu’à comparer Donald Trump à "un gâteux" atteint "d’incontinence cérébrale".

 

Un reportage de Cyprien Pézeril pour Sud Radio

Les rubriques Sudradio