• Pourquoi les droits télé du foot français explosent ?

    Soumis par MathieuDH le Jeudi 31 mai 2018 à 07:45
    Inscription
    Editorialiste
    Connexion Médias

    Les droits du foot s’envolent et on voit surgir un nouvel acteur qui rafle la mise. Ces chiffres sont-ils délirants ?

    1,153 Milliards d’euros pour les droits de la Ligue 1. Oui, c’est délirant. Mais on peut rappeler que c’est à peu près l’équivalent des droits en Allemagne. Et la Grande Bretagne est beaucoup plus haut, mais avec une tendance à la baisse. En gros, on aurait atteint une sorte d’équilibre du marché, où les clubs sont contents et peuvent se utiliser cette manne pour se mettre à hauteur du reste de l’Europe. En espérant qu’ils ne vont pas s’en servir pour continuer la valse des millions sur les salaires des joueurs. Mais il faut aller un peu plus loin. Tout à coup, un groupe espagnol, récemment racheté par des Chinois, fait flamber les enchères françaises. En fait, on assiste en direct à une nouvelle étape de la transformation du foot en industrie soumise à la mondialisation financiarisée. Désormais, on ne joue plus à l’intérieur de nos frontières. Nous avions eu des alertes. La Ligue de football professionnelle et la Fédération Française de football ont ouvert l’an dernier une antenne en Chine. Le match OGC Nice-PSG a même été déplacé à 13h, en mars dernier, pour pouvoir être diffusé en Chine. 1,6 Millions de téléspectateurs. Seize fois plus qu’en France.

    Ce phénomène va-t-il s'amplifier ? Il faut savoir que la Chine est en train de se positionner dans le football. Elle a investi dans plusieurs clubs européens. Mais elle n’est pas la seule puissance à se lancer dans cette course. On a vu récemment l’Arabie Saoudite entrer dans la danse avec le soutien des Etats-Unis. Les deux compères veulent contrer à la fois la Chine et le Qatar. Un exemple : récemment, un opérateur saoudien a offert à ses abonnés un bouquet appelé BeoutQ, qui piratait carrément BeIn sport. Mais surtout, les Etats-Unis et l’Arabie Saoudite rêvent de faire retirer la Coupe du Monde au Qatar en l’accusant de corruption. Et les Etats-Unis remporteraient le morceau. A défaut, ils auraient celle de 2026. Le Prince Ben Salman a déjà reçu à grands frais le président de la FIFA et plusieurs représentants de petits pays, avec cadeau de bienvenue. La tradition à Ryad, c’est la montre de luxe. Et l’idée de l’Arabie Saoudite, c’est surtout de mettre en place une coupe du monde des clubs. On imagine la nouvelle manne financière.

    On est en train de basculer dans un autre monde. Peut-être que la Ligue 1 pourra se hisser au niveau des autres pays européens, mais le football comme sport populaire, où l’on peut rêver sur un beau geste, c’est le monde d’hier.

    >> L'intégralité de la chronique est disponible en podcast

     

    FacebookTwitter
  • La perte des droits de la Ligue 1 sonne-t-elle la fin de Canal + ?

    Soumis par Jeremy Jeantet le Mercredi 30 mai 2018 à 07:20
    Inscription
    Editorialiste
    Connexion Médias
    ©JEAN CHRISTOPHE VERHAEGEN - AFP

    Les droits TV de la Ligue 1 vont rapporter plus d'un milliard d'euros à la Ligue de football professionnelle, nouveau record. Mais l'appel d'offres a totalement exclu Canal +, diffuseur historique du championnat de France de football.

    Coup de tonnerre dans le paysage audiovisuel français : alors que les droits TV de la Ligue 1 pour la période 2020-2024 vont rapporter plus d'un milliard d'euros à la Ligue de foot professionnelle, Canal Plus se retrouve totalement hors jeu. Est-ce la fin de Canal Plus ?

    La question mérite d'être posée puisque la Ligue de Football Professionnelle a annoncé les heureux lauréats des différents lots mis en jeu, les différentes sessions de matchs.

    Et la chaîne cryptée ne figure dans aucun de ces lots. À la surprise générale, c'est le groupe espagnol Mediapro qui rafle la mise.

    Médiapro, un groupe contrôlé par un fonds chinois, le groupe veut créer une chaîne 100 % foot à partir de 2020 pour diffuser le championnat de France de Ligue 1 et Ligue 2.

    Ils obtiennent les matches du vendredi 21h et du samedi 17h et deux magazines d'avant et d'après match, le multiplex du dimanche 15h (quatre matches) et celui du dimanche 13h.

    BeIN Sports se voit confier les rênes des matches du samedi à 21h et dimanche à 17h alors que Free s'offre les droits mobiles.

    Au total, la Ligue de foot professionnelle récupère 1,153 milliards d'euros par an en termes de droits soit une hausse de 60 % par rapport au contrat actuel.

    Canal qui diffuse des rencontres de Ligue 1 depuis 1984 se retrouve bredouille... Canal c'était la chaîne du foot et du cinéma. Avec la concurrence Netflix et autres Amazon Prime Vidéo, on peut se demander ce qu'elle va devenir.

    Tout n'est peut-être pas perdu pour autant. Le groupe espagnol va devoir créer une chaîne sport en France, encore faut-il en obtenir l'autorisation.

    Médiapro s'est en fait déjà cassé les dents en Italie où il voulait faire la même chose, les opérateurs s'y sont opposés et il a fallu tout remettre en jeu. Les droits sont retombés dans l'escarcelle des Italiens. Bref, il y a un petit espoir si les Français se bougent, y compris la Ligue.

    Sinon oui, Canal Plus est vraiment mal en point...

    Écoutez la chronique de Christophe Bordet dans le Grand Matin Sud Radio, présenté par Patrick Roger et Sophie Gaillard

     

    FacebookTwitter
Les rubriques Sudradio