Abdelkader Merah condamné : "C'est une défaite cinglante pour Éric Dupond-Moretti"

Maître Olivier Morice
Maître Olivier Morice, interviewé par Cécile de Ménibus et Patrick Roger dans "L’invité de l’actu" sur Sud Radio, à 8h10. Sud Radio

Maître Olivier Morice, avocat de la famille de Mohamed Legouad, l'un des militaires tués à Montauban par Mohamed Merah en 2012, était "L’invité de l’actu" dans la matinale de Sud Radio du 19 avril animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger. Il revient sur la condamnation en appel jeudi 18 avril d'Abdelkader Merah à 30 ans de réclusion criminelle.

Maître Olivier Morice : "Lors du premier procès, nous avons assisté pratiquement à du spectacle"

Abdelkader Merah a été condamné jeudi 18 avril par la Cour d'assises spéciale de Paris, statuant en appel, à 30 ans de réclusion criminelle. Il a été reconnu coupable, contrairement à la première instance, de "complicité" des sept assassinats perpétrés à Montauban en mars 2012 par son frère Mohamed. Par rapport au premier procès, "ce qui a changé, c'est l'ambiance de ce procès, explique Maître Olivier Morice, avocat de la famille de Mohamed Legouad, l'un des militaires tués par Mohammed Merah. Lors du premier procès, la défense d'Abdelkader Merah a multiplié les incidents. Nous avons assisté non pas à une scène d'audience régulière, à des débats sereins, mais pratiquement à du spectacle qui se tenait devant une Cour d'assises.

Cette stratégie de défense en première instance était assez efficace, parce que pendant tout ce temps, on ne parlait pas d'Abdelkader Merah. On n'a pas réussi à sonder ses véritables motivations. Ce second procès, présidé par une magistrate remarquable, s'est tenu dans un état d'esprit beaucoup plus serein, car elle a tenu l'audience". 

Ce qui change, c'est qu'à travers cette condamnation, la conclusion est qu'Abdelkader Merah n'était pas un véritable loup solitaire comme il le disait. "Nous avons toujours prétendu que la version du loup solitaire avait plusieurs objectifs. D'abord d'essayer de faire comprendre aux familles qu'on n'avait pas pu intercepter Abdelkader Merah à l'époque, parce qu'il y avait eu des dysfonctionnements des services secrets français notamment, qui n'avaient pas opéré un véritable suivi de Mohammed et Abdelkader Merah. Et c'est une victoire pour l'accusation, le parquet général qui a fait appel".

"C'est une défaite cinglante aujourd'hui pour Éric Dupond-Moretti"

"C'est un désaveu cinglant pour la défense d'Abdelkader Merah et notamment pour Éric Dupond-Moretti, parce que tous ses arguments ont été balayés. Tout ce qu'il a soutenu devant la Cour d'assises a été rejeté. Les magistrats ont indiqué très précisément les éléments accablants de nature à justifier l'association de malfaiteurs et la complicité d'Abdelkader Merah, qui connaissait les projets criminels de son frère".

C'est une défaite pour Éric Dupond-Moretti, qui dit ne pas comprendre ce verdict et compte faire un pourvoi en cassation. "Il n'y a qu'Éric Dupond-Moretti qui ne comprend pas et qui considère que cette décision n'est pas lisible. Lorsqu'Éric Dupond-Moretti obtient un acquittement, il en fait beaucoup parler. Lorsqu'il y a des condamnations de ses clients, soit il est plus discret, soit il essaie de jeter l'opprobre sur une décision de justice. Je lui souhaite bon courage pour son pourvoi en cassation, je suis très serein sur l'issue de ce procès. C'est une défaite cinglante aujourd'hui pour Éric Dupond-Moretti.

N'oubliez pas qu'alors même qu'une procédure d'appel avait été programmée, il a donné un spectacle, dont toute une partie est sur l'affaire Merah, où il se vante de l'acquittement qu'il a pu obtenir d'Abdelkader Merah, alors même que la justice n'était pas encore passée définitivement. Aujourd'hui, la justice n'a pas été rendue dans une salle de spectacle. C'est une victoire pour les familles, pour les avocats généraux et un camouflet pour la défense d'Abdelkader Merah".

Cliquez ici pour écouter "L’invité de l’actu" avec Cécile de Ménibus et Patrick Roger en podcast.

Retrouvez "L’invité de l’actu" du lundi au vendredi à 8h10 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !


 

Sur le même sujet
Les rubriques Sudradio