Un détenu se suicide à la prison de Fleury-Mérogis

Poster affiché à la prison de Fleury-Mérogis
Poster affiché à la prison de Fleury-Mérogis Philippe LOPEZ / AFP

Un détenu a été retrouvé pendu ce matin à 7 heures dans la prison de Fleury-Mérogis. La plus grande prison d'Europe fait face à une vague de suicides depuis le début de l'année. 

La série noire continue dans la plus grande prison d'Europe. Un détenu âgé de 48 ans s'est donné la mort ce matin en se pendant avec l'un de ses draps, passant à onze le nombre de suicides depuis le début de l'année. Mis en examen pour des faits de "nature criminelle", l'homme était détenu dans le quartier des "arrivants" c'est-à-dire l'endroit où sont enfermés les prisonniers avant qu'une cellule durable leur soit attribuée. Identifié comme un détenu "fragile", il était incarcéré depuis le 20 juillet et bénéficiait de rondes plus fréquentes afin de prévenir un "risque suicidaire".

Une enquête a bien évidemment été ouverte et confiée à la gendarmerie de Fleury-Mérogis. Face à cette vague inhabituelle de suicides, "un travail va être effectué à la rentrée" a assuré le parquet d'Évry. Comme dit plus haut, dix hommes et une femme se sont suicidés en huit mois, un chiffre plus élevé que lors des deux années précédentes. 

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio