Bruno Pomart, maire de Belflou, raconte les dégâts causés par les fortes pluies

À Trèbes, les inondations ont causé d'importants dégâts
Bruno Pomart, maire de Belflou, interviewé par Cécile de Ménibus et Patrick Roger dans "L’invité de l’actu" sur Sud Radio, à 8h10 AFP

Bruno Pomart, maire de Belflou, était "L’invité de l’actu" dans la matinale de Sud Radio du 15 octobre animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger. Il revient sur les inondations et les importants dégâts causés par les précipitations qui ont touché l'Aude.

Le département de l'Aude placé en vigilance rouge orages et inondations

Bruno Pomart, maire de Belflou dans l'Aude, avait déjà poussé un coup de gueule et ce martin, à cause des orages et des inondations qui touchent l'Aude, il est amer. Le 15 octobre au matin on compte trois victimes (sept à l'heure où nous publions cet article, NDLR). "C'est le résultat des problématiques climatiques. Cela fait trois ans que cela dure et au niveau de mon petit village on est touché à chaque fois et de façon de plus en plus importante. Il va falloir trouver de vraies solutions, mais ça devient très inquiétant car ça se renouvelle très souvent."

Le petit village de Belflou, au sud de Castelnaudary, est largement touché par les inondations. En cause, selon le maire, l'agriculture intensive, qui supprime toutes les barrières naturelles. "Quand l'eau tombe, bien évidemment cela vous ramène la boue, c'est une véritable catastrophe pour nous." détaille Bruno Pomart. Par endroits, à Trèbes par exemple, l'eau est montée de huit mètres à une vitesse incroyable. 

Cinq autres départements placés en vigilance orange

Il faut avant tout éviter les déplacements et "monter aux étages" ajoute le maire de Belflou. Les services de sécurité et les pompiers sont à l'oeuvre mais ont beaucoup de travail. La vigilance rouge du département de l'Aude est maintenue jusqu'à 23 heures, le 15 octobre. La pluie va se décaler peu à peu vers l'est, vers le Gard et les Bouches-du-Rhône, mais en attendant la vigilance est maintenue sur ce secteur de la montagne Noire, car le vent marin continue de souffler

Les départements voisins sont également menacés car tous les départements autour de la montagne Noire voient leurs cours d'eau et leurs ruisseaux gonfler : c'est le cas pour le Tarn, l'Hérault, les Pyrénées-Orientales, Haute-Garonne sont placés en vigilance orange. À Belflou, les habitants sont avertis et commencent à être habitués à ce type de situation. Contactez Sud Radio au 0826 300 300 pour témoigner ou lancer un appel à l'aide.

 

Cliquez ici pour écouter "L’invité de l’actu" avec Cécile de Ménibus et Patrick Roger en podcast.

Retrouvez "L’invité de l’actu" du lundi au vendredi à 8h10 sur Sud Radio dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio