éditorial

L'édito de Yves de Kerdrel

Yves de Kerdrel Sud Radio Éditorialiste
Economie

Dividendes records du CAC 40 pour l’année 2018

Hier, nous avons appris que les entreprises du CAC 40 ont distribué en 2018 plus de 57 milliards d’euros à leurs actionnaires. Un montant record !

 

 Le chiffre est impressionnant. D’autant plus que ça représente 11 milliards de plus par rapport à l’année précédente. Ça veut dire quoi ? Ça veut dire que les entreprises du CAC 40 se portent bien et qu’elles en font donc profiter leurs actionnaires puisque les dividendes, c’est la part des bénéfices qui leur revient.

 

C’est important pour les entreprises de soigner leurs actionnaires, car elles sont engagées dans une compétition mondiale. Et par ailleurs lorsqu’il y a un coup dur, ce sont les actionnaires qui cette fois-ci sont priés d’apporter de l’argent à ces sociétés. Il reste que la publication de ce montant tombe mal à un moment où l’on parle de pertes de pouvoir d’achat, de creusement des inégalités ou de cadeaux faits aux riches.

 

Ça donne l’impression de revenir à une économie de rentiers ? C’est certain que pour une bonne part d’entre eux les actionnaires qui touchent ces dividendes s’enrichissent en dormant. Pour beaucoup ce sont aussi des fonds étrangers, puisqu’ils possèdent près de la moitié du CAC 40

 

Mais c’est vrai que le principal cadeau fait aux grosses fortunes par Emmanuel Macron a été de diviser par deux l’impôt sur ces dividendes. Cela a représenté pour ceux que l’on appelle les riches, une économie bien supérieure à la disparition des 3,5 milliards d’euros d’ISF. Et puis il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain. Beaucoup de Français modestes touchent des dividendes grâce à l’actionnariat salarié. Et d’autres, en prévision de leur retraite se sont constitués des portefeuilles d’actions, qui leur procurent des dividendes.

 

En conclusion, ce n’est pas une bonne nouvelle pour le gouvernement que ce chiffre tombe en ce moment et qu’il soit aussi important. Mais c’est une bonne nouvelle pour l’économie française, pour les fleurons du CAC 40 et pour les actionnaires français quel que soit la taille de leur portefeuille. 

Les rubriques Sudradio