Élise Lucet : "on se sent de plus en plus concerné par le glyphosate"

Élise Lucet
Élise Lucet, invitée de Valérie Expert dans "le 10h - midi" sur Sud Radio. SUD RADIO

La journaliste Élise Lucet et la réalisatrice Laura Aguirre de Carcer étaient les invitées de Valérie Expert, Rémy Pernelet et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 17 janvier dans "Le 10h - midi"Elles présenteront la soirée spéciale d’Envoyé Spécial ce soir sur France 2 : "Glyphosate : Comment s'en sortir ?"

Élise Lucet : "on se sent de plus en plus concerné par le glyphosate"

Envoyé Spécial propose une réflexion autour du glyphosate, un herbicide potentiellement cancérogène et largement vendu par la firme américaine Monsanto, sur France 2 autour de trois reportages, composés de deux séquences supplémentaires.

Sur le choix de consacrer un Envoyé Spécial sur ce sujet, Élise Lucet déclare que l’ "on se sent de plus en plus concerné" par ce phénomène. Elle rappelle les propos du Président de la République, qui avait annoncé que la France allait sortir du glyphosate en 3 ans. Or, "on s’est rendu compte que des amendements avaient été proposés par les députés de la République en marche à l’assemblée nationale mais que par deux fois, ces amendements n’avaient pas été votés", rappelle la journaliste. 

Pour Élise Lucet, le but de cette émission est avant tout de donner des éléments sur ce produit controversé, et d’informer. "Une agence de l’OMS, le CIRC, dit que c’est un cancérigène probable, et d’autres agences disent que ce n’est pas dangereux. On sent bien qu’il y a une controverse et le sentiment que les citoyens ne sont pas suffisamment informés"indique-t-elle.

Élise Lucet : "il y a une réelle bataille scientifique sur le glyphosate"

C’est ce manque d’informations qui a poussé le magazine de France 2 a réalisé un long reportage de Tristan Waleckx aux "Monsanto Papers" et à l’histoire de Dewayne Johnson, ce jardinier atteint d’un cancer incurable qui a attaqué Monsanto.  

Il a accepté de témoigner en exclusivité pour Envoyé Spécial et souhaite démontrer que "Monsanto a tout fait depuis 30 ans pour faire penser au grand public que ce produit n’était pas dangereux". La journaliste rappelle qu’"ils sont allés jusqu’à faire publier des papiers dans la presse, signés par des scientifiques, mais qu’ils avaient écrits à 80%". Si pour Élise Lucet le rapport financier est clair, précisant que certains scientifiques ont été payés pour apposer leurs signatures, il y a également "une bataille scientifique sur le glyphosate. Il ne faut pas l’ignorer elle existe réellement", complète-t-elle.

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

 

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert, Rémy Pernelet et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h30 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

 

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !

Les rubriques Sudradio