Tempête Carmen : quand le spectacle de la mer déchaînée attire les badauds à Lacanau

Tempête Carmen : quand le spectacle de la mer déchaînée attire les badauds à Lacanau

Les forts vents de la tempête Carmen ont provoqué des vagues d'une rare hauteur ce lundi à Lacanau (Gironde). Un spectacle auquel bon nombre de badauds ont assisté. Reportage.

Alors que son passage a provoqué quelques dégâts sur le littoral ouest du pays ainsi que la mort d'un homme d'une soixantaine d'années, victime de la chute d'un arbre à Saint-Jean-Pied-de-Port (Pyrénées-Atlantiques), la tempête Carmen a également offert des scènes rarissimes, notamment en Nouvelle-Aquitaine.

"C'est beau, c'est puissant, on se sent tout petit"

Le spectacle offert par les fortes rafales de vent - certaines ont été enregistrées à plus de 130 km/h - a ainsi attiré bon nombre de badauds à proximité des plages de Lacanau (Gironde). Une mer littéralement déchaînée qui a ravi des passants impressionnés par la hauteur des vagues, ces dernières atteignant parfois plus de 5 mètres de haut. Un drôle de ballet aquatique en guise de lendemain de réveillon, qui en a surpris plus d'un y compris chez les habitants de la ville, pourtant habitués à voir l'Atlantique remuer.

C'est d'ailleurs ce que nous ont fait remarquer certains Canaulais visiblement stupéfaits par cette vision "spectaculaire". "On a beau être du coin, c'est toujours impressionnant, on trouve ça toujours aussi magnifique", s'enthousiasmait ainsi un homme venu profiter du spectacle. "C'est impressionnant et rare de voir des vagues comme ça, c'est vraiment exceptionnel", acquiesçait un autre, toujours aux premières loges. Non loin de là, une femme nous confiait de son côté "n'avoir encore jamais vu l'Océan aussi démonté", insistant sur le fait qu'elle ne se sentait "pas en danger" à l'idée d'observer ce phénomène "beau, puissant" et devant lequel "on se sent tout petit".

Propos recueillis à Lacanau par Christophe Bernard.

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio