Noyades : les conseils d’un vice-champion du monde de natation en eau libre

Marc-Antoine Olivier, premier nageur français qualifié pour les Jeux olympiques de Tokyo et vice-champion du monde du 10 km, était "L’invité de l’actu" dans la matinale de Sud Radio du 26 juillet.

Marc-Antoine Olivier était "L’invité de l’actu" dans la matinale de Sud Radio du 26 juillet.

60 personnes sont mortes noyées depuis le début du mois de juillet, c'est 30% de plus sur un seul mois.

 

Marc-Antoine Olivier : "j'ai appris à nager vers 5-6 ans grâce à mes parents"

Ces noyades s'expliquent par des chocs thermiques mais pas seulement. Beaucoup de baignades ont lieu dans des endroits qui ne sont pas aménagés, ni sécurisés, ni surveillés. "Ces chiffres sont difficiles à entendre, explique Marc-Antoine Olivier, premier nageur français qualifié pour les Jeux olympiques de Tokyo et vice-champion du monde du 10 km. J'ai appris à nager vers 5-6 ans grâce à mes parents et je sais qu'à l'école, on a de moins en moins le temps d'apprendre à nager. Je pense qu'il faut remettre tout ça en place pour éviter tous ces risques inutiles et d'avoir autant de noyés chaque été".

Pourquoi avoir choisi la nage en eau libre ? "Cet effet de liberté ! En bassin, quel que soit l'endroit dans le monde, on retrouvera les mêmes conditions. En eau libre, on peut voir des choses magnifiques comme des dauphins ou des tortues. On a de la chance d'aller dans des endroits qui font rêver".

 

Choc thermique : "à 3-4 ans, les risques sont plus grands que pour les adultes"

Quels petits gestes simples pouvons-nous faire pour éviter les accidents ? "Il faut déjà aller dans les zones surveillées pour éviter tout danger en cas de problème, et en cas de fortes chaleurs, bien rester hydraté et mettre énormément de crème solaire pour éviter le choc thermique quand on rentre dans l'eau. Se mouiller la nuque avant de rentrer dans l'eau et ne pas plonger directement. À 3-4 ans, les risques sont plus grands que pour les adultes".

 

Cliquez ici pour écouter "L’invité de l’actu" en podcast.

Retrouvez "L’invité de l’actu" du lundi au vendredi à 8h10 sur Sud Radio.

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !