éditorial

L'édito de Yolaine de La Bigne

Yolaine de La Bigne
Faits divers

Des Argentins inventent un préservatif « anti-viol »

Les Argentins ont inventé un nouveau préservatif très spécial puisqu’il est conçu pour un rapport consenti...

Ce nouveau préservatif s’appelle Tulipan et ne fonctionne qu’avec le consentement de son ou sa partenaire. le préservatif est dans un emballage qui ne s’ouvre qu’à 4 mains car il faut appuyer en même temps sur 4 points de pression précis, sinon la boite reste fermée. Bien sûr, cela n’empêche pas un violeur de vous tomber dessus mais c’est déjà un premier pas pour des relations sexuelles consentantes. Ce préservatif n’est pas vendu mais distribué gratuitement dans les bars et les soirées de Buenos Aires.

Encore faut-il que les gens veuillent bien mettre un préservatif…

C’est en effet le problème. Une enquête de l’association AHF Argentina montre que 20 % des hommes ne se protègent jamais lors de rapports sexuels. Et les sondages de Sidaction ne nous ont pas rassuré, puisqu’1/4 des jeunes ne sont pas assez informés sur l’importance du préservatif. Cela dit, parti comme c’est, on n’en aura peut-être plus du tout besoin puisqu’il paraît qu’on ne va plus faire l’amour !

Comment ça ?

Le chercheur britannique David Spiegelhalter affirme dans une nouvelle étude qu’en 2030, nous ne ferons plus l'amour car son enquête montre que les couples font de moins en moins de « câlins ». En 1990, la moyenne était de 5 parties de jambes en l'air par mois, contre 4 en 2000 et seulement 3 en 2010. D'ici 2030, ce chiffre pourrait donc bien arriver à 0. Pourquoi ? A cause de l'hyper-connexion de nos sociétés. Nous passons tellement de temps sur nos écrans que nous en oublions notre douce moitié. Pourtant un téléphone c’est pas très sexy…

Les rubriques Sudradio