La facture d'électricité : plus de la moitié de notre budget énergie ! Quid ?

L’Insee vient de rendre publique une étude sur le coût de notre électricité qui représente plus de la moitié du budget énergie !

Oui, cette étude ne sort pas au hasard, à la veille de la restitution du Grand Débat qui débute aujourd’hui au Grand Palais. Parce que, selon l’Insee, les Français dépensent en moyenne 960 euros par an en électricité. Ce qui est considérable. Et c’est encore plus important pour ceux qui disposent d’un chauffage électrique. Dans ce cas, la facture dépasse les 1.020 euros par an.

Pour avoir une idée bien précise de ce que cela représente, selon l’Insee, cela représente 57 % du budget énergie des français. Et le pire c’est qu’en France, le prix de l’électricité est plutôt bas par rapport aux autres pays. Nous allons d’ailleurs subir une nouvelle hausse de 6 %, sans doute au cours de l’été prochain. Ce qui représentera un surcoût de 85 euros.

Il n’y a pas qu’un facteur prix. A cause d’Internet et de tous les appareils connectés, nous consommons tous chacun 2 % de plus chaque année.

C’est un sujet qui peut être abordé dans la suite du Grand Débat ?

Écoutez : on le verra dès ce matin et à midi avec le discours de conclusion du Premier Ministre. Mais ces derniers jours, parmi les mesures évoquées en haut lieu pour répondre aux inquiétudes des Français, il y avait des sujets fiscaux.

Et il était question de supprimer totalement la TVA de 20 % sur les factures d’électricité. Ce qui permettrait de rendre 200 euros aux ménages. Parce qu’il faut savoir que lorsque vous payer votre facture d’électricité, vous acquittez quatre impôts : la contribution au service public de l’électricité, la taxe sur la consommation finale d’électricité et la contribution tarifaire d’acheminement électricité et la TVA. Au total, le poids des taxes représente 35 % de votre facture.

Supprimer au moins la TVA pourrait être une mesure bien accueillie, notamment par les retraités qui consomment davantage d’électricité. Mais, plus généralement, ce serait bien aussi que les écologistes arrêtent de vouloir qu’on tire un trait sur l’énergie nucléaire. Ce n’est pas avec des éoliennes laides et chères ou des panneaux solaires fabriqués en Chine que l’on réglera le problème de nos factures électriques.