Européennes : faut-il donner la parole à tous les candidats

34 listes pour l’élection européenne du 26 mai ! Il y a les gros et les petits candidats. Un casse tête pour les temps de parole. D’où notre question aux auditeurs : faut-il donner la parole à tous de la même façon ? Véronique Jacquier est ce une bonne idée ?

Le mot magique pour les temps de parole dans cette élection européenne c’est le mot : EQUITE. Pour la présidentielle c’est le mot égalité. Mais il n’y a pas 34 candidats pour tenter d’entrer à l’Elysée. Equité ça veut dire quoi ? Ça signifie traiter toutes les listes de façon équitable. Sur quels critères ? Sur des critères définis par le CSA le conseil supérieur de l’audiovisuel. Trois ont été retenus : la représentativité des partis au parlement, les sondages et la capacité du candidat à animer une campagne. Le dispositif est très contraignant mais il laisse aux rédactions une marge d’appréciation dans le temps accordé aux invités.

Concrètement et sans surprise les grosses listes accaparent quand même le temps d’antenne et les petites listes ont du mal à exister médiatiquement. Mais il serait ingérable d’accorder par exemple une demi heure d’antenne sur chaque media aux 34 listes. Les candidats des petites listes déplorent un manque de présence dans les studios de télé et de radio. Mais très souvent ils travaillent et ils sont loin de Paris. Ils reconnaissent eux même qu’ils auraient du mal à assurer la même cadence que Nathalie Loiseau ou Jordan Bardella.

Oui mais les entendre plus, les voir plus, au même titre que les grands candidats leur permettraient d’émerger peut-être…

Oui bien sur. Pour autant attention. Il n’y a pas forcement de corrélation entre visibilité médiatique et résultats aux élections. Nathalie Artaud la tête de liste pour Lutte Ouvrière est très présente sur les chaines d’infos en continu pour parler d’autres choses que des Européennes et sa liste est créditée de 0,5% des suffrages, selon le sondage quotidien Ifop Fiducial pour Sud Radio. N’oublions pas non plus que sur les 34 listes, la moitié sont créditées de 0,001%...Ce qui fait moins de 500 voix…Seul le parti animaliste et la liste RIC et Union jaune sont crédités de 1% ce qui est déjà plus que Lutte Ouvrière. Donc donner la parole à tous les candidats, à nous de faire le maximum sur Sud Radio en respectant les règles. Elles ne donnent pas fondamentalement satisfaction. Les sondages priment sur la vie démocratique. Ça donne un sentiment de cote mal taillé. Mais on a rien trouvé de mieux.