Yves de Kerdrel - Les conséquences économiques de l'annonce du vaccin Pfizer

Alors Yves Pfizer a annoncé que son projet de vaccin était fiable à 90 %. Ce qui a redonné de l’espoir à tous les acteurs économiques. La nouvelle est tombée hier matin: le vaccin contre le Covid-19 développé par Pfizer et Biontech est efficace à 90%. Et cela, après la première analyse intermédiaire de leur […]

Alors Yves Pfizer a annoncé que son projet de vaccin était fiable à 90 %. Ce qui a redonné de l’espoir à tous les acteurs économiques.

La nouvelle est tombée hier matin: le vaccin contre le Covid-19 développé par Pfizer et Biontech est efficace à 90%. Et cela, après la première analyse intermédiaire de leur essai de phase 3, la dernière avant une demande d'homologation. La protection des patients a été obtenue sept jours après la deuxième des deux doses et 28 jours après la première, selon les résultats préliminaires.

Plus de huit mois après le début de la pire pandémie en plus d'un siècle, il existerait donc un remède à ce virus. Un record en termes de rapidité. Sur la base de projections, les deux entreprises ont déclaré qu'elles prévoyaient de fournir jusqu'à 1,3 milliard de doses en 2021.

J’imagine que cette annonce a eu des répercussions partout dans le monde ?

Oui toutes les places boursières ont connu une véritable envolée, comme si l’on fêtait la fin de la pandémie. Peu après cette annonce les marchés européens étaient propulsés en forte hausse. La Bourse de Paris gagnait plus de 5%. Dans leur ensemble, les places européennes ont enregistré grâce à cette nouvelle leur meilleure performance sur une séance depuis six mois.

Un traitement efficace contre le Covid-19 était très attendu par les marchés, car sa diffusion permettrait de limiter les confinements. Même le marché du pétrole a soudain accéléré après l'annonce des deux laboratoires, qui porte en elle l'espoir d'un retour de la demande d'or noir.

Pourquoi l’économie accorde-t-elle autant d’importance à cette découverte ?

Le sujet n’est pas du tout lié aux gains que vont pouvoir enregistrer les deux compagnies pharmaceutiques. Ce qui est important, c’est que depuis la 2° vague les entreprises, comme les consommateurs redoutaient qu’on aille de confinement en confinement. Le fait qu’un vaccin existe apporte une autre solution, même s’il faut encore affiner son degré de réussite et le produire à très grande échelle.

Du coup les agents économiques peuvent recommencer à faire des projets à long terme. Et le vaccin est synonyme d’un fort rebond de la croissance. Cela veut dire que l’économie mondiale va pouvoir sortir d’une longue année de déprime et que la pandémie va pouvoir être stoppée. Surtout cela montre que, contrairement à ce que certains voulaient faire croire, le génie humain continue de l’emporter sur les mystères de la nature.