Un aspirant apprenti sur deux abandonne faute de trouver une entreprise

Information Sud Radio. 50 % des apprentis en France ne trouvent pas d'entreprise d'accueil, et finissent par abandonner la voie de l'apprentissage. Un chiffre conséquent lorsqu'on sait qu'ils seront 300.000 à faire leur rentrée cette année. Dossier signé Edouard Lebigre.

Un apprenti boulanger. (Photo de CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Alors que le ministère du travail se félicite d'une réforme de l'apprentissage efficace et d'un chiffre record de 458.000 apprentis en France, beaucoup déplorent un statu-quo concernant la difficulté à trouver une entreprise.

"J'en dors pas"

Exemple avec Naomie Chamanand: cette étudiante ivoirienne est arrivée en France il y a quatre mois avec pour objectif d'obtenir un contrat d'apprentissage... Mais après trois mois de refus et des dizaines de CV envoyés, Naomie pense aujourd'hui à un plan B.

"C'est toujours pareil... 'Votre profil ne correspond pas. On a un délai, un ultimatum pour trouver sinon c'est fini. En attendant, il faut chercher d'autres écoles." - Naomie

 

 

Aurélien Cadiou, président de l'Association nationale des apprentis de France, préconise la création d'une plate-forme unique pour les entreprises et les candidats:

"Les jeunes qui sortent de 3ème et qui cherchent un employeur ne savent pas comment on fait. On leur a jamais appris. " - Aurélien Cadiou