Spécial emploi : "trop d’entreprises ont d’énormes difficultés à recruter"

Pourquoi les entreprises peinent-elles à recruter alors que se profile le déconfinement ? Jérôme Laverny, directeur général du Réseau national des Missions Emploi, et Julie Lahaye, directrice du recrutement France chez Saint-Gobain, étaient les invités de Patrick Roger le 4 mai dans l’émission "C’est à la une" sur Sud Radio, à retrouver du lundi au vendredi à 8h10. 

Le taux de chômage en catégorie A baisse de 1% au premier trimestre 2018
Alors que la reprise de l'activité se dessine, les entreprises ont seulement deux mois pour recruter avant les vacances d'été.

"Les entreprises vont devoir recruter sur deux mois"

Quelle est la situation des offres d’emploi et du recrutement en France ? "Nous sommes dans une situation très spéciale, estime Jérôme Laverny, directeur général du Réseau national des Missions Emploi. Il y a une recrudescence des offres, très paradoxalement. Aujourd’hui, on ne dit pas assez que trop d’entreprises ont d’énormes difficultés à recruter. Tous les secteurs sont touchés, et tous les secteurs géographiques, en zone urbaine comme rurale. Apparemment, on n’a pas une stratégie assez efficace pour accompagner ces entreprises."

"On entre dans une période très spéciale : mai-juin va correspondre à la relance de l’activité précédant la période estivale, décrypte-t-il. Contrairement aux prédictions, beaucoup de gens vont se ruer en vacances. Là où les entreprises avaient pour habitude, les années normales, d’étaler leurs recrutements sur l’année, elles vont devoir le faire sur ces deux mois pour assurer la reprise de leur activité. Le succès des agences d’intérim et des cabinets de recrutement envoient un message : les entreprises sont prêtes à payer pour répondre à leurs besoins de de recrutement. Ce n’est pas normal. Quand l’armée passe par Le Bon Coin pour recruter des soldats du rang, c’est qu’il y a quelque chose qui ne va."

 

 

"Beaucoup d’entreprises vont bien et ont besoin de recruter"

Chez Saint-Gobain, quelle est la situation ? "Nous avons un certain nombre d’offres d’emploi à pourvoir, puisque le groupe a prévu d’embaucher 4.000 à 4.200 personnes cette année en France, souligne Julie Lahaye, directrice du recrutement France chez Saint-Gobain. Actuellement, 1.600 offres ont été publiées sur notre site. Des postes à pourvoir, on en a, partout en France, sur différents métiers. Pour recruter, on travaille avec les Missions emploi, les Pôle Emploi, mais également beaucoup en communication sur les sites emploi en France, et sur les réseaux sociaux pour essayer de faire savoir au maximum que beaucoup d’entreprises vont bien, qu’elles ont besoin de recruter et peuvent accompagner dans l’insertion professionnelle et le monde du travail."

"Nous avons deux grands métiers, la distribution et l’industrie, souligne la directrice du recrutement France chez Saint-Gobain. On recrute dans nos usines des techniciens de maintenance, des opérateurs de production. En distribution, on recherche davantage de vendeurs comptoirs, de magasiniers caristes, de chauffeurs poids lourds notamment. Et puis nous avons également des postes cadres à pourvoir." L’entreprise a-t-elle du mal à recruter sur tous ces profils ? "La situation est variable en fonction des régions. Il y a un manque de mouvement sur le marché de l’emploi. Les personnes ont peur de se mettre dans une situation à risque, avec peu de nouvelles candidatures."

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une" avec Patrick Roger

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !