Prolongation des soldes d'Hiver : "c’est une bonne chose"

Dans le centre-ville de Pau, les deux semaines de soldes d'hiver de plus divisent clients et commerçants. Reportage de Pierre-Maël Tisnes.

Les soldes d’Hiver ont été prolongées de deux semaines pour les commerçants. Mais avec quels résultats ? (Denis Charlet / AFP)

À la surprise générale, le gouvernement a décidé de prolonger de deux semaines la période des soldes d’Hiver, portant le nombre total de semaines de promotion à six. Les soldes se prolongent donc jusqu’à début mars 2021, ce qui est loin de faire l’unanimité. Reportage de Pierre-Maël Tisnes.

"C’est toujours bien d’avoir des ristournes et des rabais"

Au centre-ville de Pau, les clients sont partagés sur la prolongation de la période de soldes. Nicolas estime que "ça peut être une bonne chose les 15 jours supplémentaires". "Mais il reste à savoir ce qui restera chez les commerçants." Sur le principe, dans tous les cas, il est favorable "c’est toujours bien d’avoir des ristournes et des rabais".

Pauline, de son côté, n’est pas vraiment emballée : "je n’avais pas pour objectif de les faire véritablement, donc deux semaines de plus ou de moins, pour moi, ça ne change pas vraiment".

 

"C’est vraiment sur les premiers jours que se concentrent les ventes"

Du côté des commerçants aussi, la décision de l’exécutif est partagée. Alexandre Zimmermann, patron d’une bijouterie horlogerie du centre-ville, juge que "c’est une bonne chose". "C’est une période qui avait déjà été décalée", rappelle-t-il. "On a démarré les soldes sur une fin de mois, ce qui fait un démarrage toujours bizarre des soldes, ce n’est jamais très bon." Le report, "ça va permettre de finir février et faire le premier week-end de mars sur les soldes".

Rémi, patron d’un magasin de prêt-à-porter du centre-ville, est d’avis contraire : "rallonger de deux semaines ne va pas apporter pour nous, en tout cas, dans notre typologie de commerce, vraiment plus de ventes". La raison ? "les gens attendent plutôt la nouveauté, maintenant". Le commerçant estime même que la période des soldes pourrait encore être réduite : "une semaine, quinze jours, ça suffirait largement. C’est vraiment sur les premiers jours que se concentrent les ventes."

La prolongation des soldes n’est toutefois pas obligatoire et est laissée à la discrétion des commerçants : si certains poursuivront les promotions jusqu’au 2 mars 2021, d’autres pourraient cesser les rabais dès ce 16 février 2021.