Privatisation de la FDJ : les actions n'intéressent pas les Français

La privatisation de la Française des jeux vient de démarrer. L'entrée en bourse débutera le 22 novembre. Si les Français peuvent dès à présent réserver des actions, ils se montrent frileux.

La privatisation de la FDJ est en marche / AFP

Un reportage de Cyprien Pezeril à Paris

 

 

La privatisation de la Française des jeux a débuté aujourd'hui. L’entrée en bourse doit avoir lieu d’ici le 21 novembre prochain mais les Français peuvent dès à présent se préparer à rentrer au capital de la société de loterie et réserver des actions. Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a annoncé hier que le prix de l'action de la Française des jeux sera compris entre 16,50 euros et 19,90 euros. La société multiplie les annonces pour tenter d’attirer les Français à placer leurs économies dans leur capital : 9 actions achetées, la 10e offerte… un taux de rendement important…. Pourtant, les Français se montrent frileux et ne voient pas la FDJ comme un placement miraculeux.

Pour Claude, pas question d'investir : " je préfère mettre mon argent dans des boites de chocolats ! ". Michel, lui, ne comprend pas que la FDJ se retrouve dans les mains d’actionnaires :"ce n'est pas le moment de brader les bijoux de famille." Même si 25 millions de Français ont beau jouer chaque année aux jeux à gratter, pour Gloria, il n’y a aucun intérêt à acquérir des parts : "c'est très risqué. Si les affaires ne marchent pas, [...] les gens n'auront que leurs yeux pour pleurer. Je ne veux pas vivre ça, je ne veux pas balancer mon argent par les fenêtres . "

 

Un rendement intéressant selon les experts

Selon Maxime Chipoy, expert en placements financiers et directeur de Money Vox.fr, les actions FDJ pourront être particulièrement rentables : "d'après ce qu'annonce la direction de la FDJ, celle-ci pourrait redistribuer entre 6 et 8% par an ce qui est assez intéressant. Quand on regarde par exemple le livret A qui est à 0,75%, c'est tout quasiment dix fois plus de revenus chaque année."

Selon les calculs de Sud Radio, investir 1000 euros pourrait permettre d’obtenir environ 1300 euros au bout de 5 ans.