"On nous punit d'être dans la métropole"

La colère des maires de la métropole d’Aix Marseille monte. Parmi les 90 communes de la métropole, toutes concernées par le couvre-feu donc, certaines communes ne comptent que quelques centaines d’habitants et très peu de cas de Covid-19. Les élus concernés dénoncent un « couvre-feu sanction », une injustice car ils font partie de la métropole.

Régis Martin est le maire de Saint-Marc-Jaumegarde. © AFP

Reportage de Lionel Maillet pour Sud Radio

 

"Je ne comprends pas pourquoi le préfet a étendu la mesure à toute la métropole"

Dans les plus petites communes de la métropole d’Aix Marseille, c’est l’incompréhension. Des villages où il y a très peu de cas de Covid-19 sous couvre-feu. Les élus ont le sentiment de payer cher leur appartenance à la métropole, qui regroupe à la fois des toutes petites communes et des grosses agglomérations.

Parmi ces maires qui sont très remontés : Régis Martin, de Saint-Marc-Jaumegarde (1.300 habitants). "On ne ferme rien puisqu’àpres 21 heures il n’y a pas de commerces, pas de structures qui fonctionnent. C’est ça qui est le plus aberrant. D’autant plus qu’ici les habitants font très attention. Lorsqu’ils viennent chercher leurs enfants à l’école, ils sont masqués. J’ai connaissance d’un cas en phase finale de guérison. Ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi le préfet a étendu la mesure à toute la métropole. La plupart des communes sont des communes rurales. Il suffit de faire quelques kilomètres pour sortir de ce périmètre. Donc nous ne comprenons pas."

"On a le sentiment d’être punis"

Cette incompréhension, on la partage dans les deux restaurants de la commune, au même régime sec que la voisine Aix en Provence. Cela, alors que Julien Marie travaille en pleine campagne : "on a la chance de travailler en pleine campagne. L’établissement est assez grand, on a de l’espace. Donc on ne comprend pas. Nous, on travaille essentiellement le soir, surtout en cette période de fin d’année. En gros, on a le sentiment d’être punis, quoi".

Les restaurateurs ont donc le sentiment de payer très cher l’appartenance à la métropole d’Aix Marseille, où le couvre-feu concerne sans discernement aussi bien des villages que des grandes agglomérations. Sur les 92 communes de la métropole, 2 échappent au couvre-feu parce qu’elles ne sont pas dans les Bouches du Rhône, mais Pertuis et St Zacharie en sont quand même limitrophes.

 

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !