"Ne manquer ni de pastis, ni de bière !" : à Marseille, les bars préparent leur Mondial

Les terrasses refont le plein avec le retour des beaux jours (©GEORGES GOBET - AFP)

Reportage Sud Radio. Jour J pour la Coupe du monde en Russie ! Si le match d’ouverture entre la Russie et l’Arabie Saoudite n’intéresse pas plus que ça en France, les bars et terrasses de Marseille espèrent vivre un mois d’engouement populaire.

Plus que quelques heures avant le coup d’envoi officiel de la Coupe du monde de football 2018 à Saint-Petersbourg, avec le match entre la Russie et l’Arabie Saoudite (17h). Alors que la France entrera en lice samedi midi contre l’Australie, les bars et restaurants espèrent bien surfer sur la vague du Mondial pour booster leur chiffre d’affaires. Barman au Quinze, un établissement situé à deux pas du Vieux Port à Marseille, Serge fait part de son impatience.

"On attend ça sereinement, il y aura logiquement de belles retombées. Après, il y a beaucoup de matches sans enjeu au début du Mondial, et le point d’interrogation c’est les horaires. Midi et 14h, ce sont des heures où les gens travaillent. À midi, ils ont une pause, mais est-ce que les gens vont venir sur les terrasses pour voir les matches… ? On ne sait pas. C’est un peu l’inconnue. Ce n’est donc pas dit qu’on ait du monde, mais on sait faire. On ne manquera ni de pastis, ni de bière !", promet-il au micro de Sud Radio.

"On est réputé pour être le bar de l’ovalie, l’ambiance on sait faire !"

Bar traditionnellement branché rugby, le Quinze va donc s’habiller aux couleurs du football pendant un mois. Derrière son comptoir, Serge a même scotché le calendrier des matchs. "C'est pour qu’on se prépare bien avec les fanions, qu’on ne se trompe pas avec les drapeaux ! On va animer, comme on sait faire. Sur le port, on est réputé pour être le bar de l’ovalie, donc l’ambiance on sait faire !", assure-t-il.

Les places et petites rues autour du Vieux Port connaissent en tout cas la musique des grands événements sportifs. Gilberto, serveur de son état, se prépare pour son troisième Mondial. "On a fait appel à trois serveurs en plus, beaucoup de stock de bières et d’alcool fort aussi. Il y aura des écrans, il y aura tout ! Le Mondial s’annonce plutôt chargé, il y a toujours de l’ambiance ici, on mettra le feu !", affirme-t-il.

Mais alors que cette Coupe du monde succède à un long parcours de l’Olympique de Marseille en Europa League cette saison, certains gérants marseillais comme Thierry ne sont pas encore sûrs des retombées économiques à prévoir. "Tant qu’on ne va pas loin dans la compétition, ce n’est pas sûr. Pour que les retombées soient importantes, il faut aller au moins en quart de finale. Là, il y a un engouement, les gens sortent, etc.", explique-t-il.

Un reportage de Stéphane Burgatt

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article

Vos réactions sur cet article

maglie calcio
- Dimanche 17 juin 2018 à 03:46
Incredibly beneficial, look onward to visiting again.
maglie calcio http://www.glivytech.com

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio