éditorial

L'édito de Yves de Kerdrel

Yves de Kerdrel Sud Radio Éditorialiste
Economie

Les Français préfèrent être propriétaires

Selon un sondage Opinionway, 76% des Français préfèrent acheter leur résidence principale plutôt que la louer. Comment faut-il interpréter ce chiffre ?

Bien sûr par le souhait d’avoir son chez-soi, de ne pas être dépendant d’un bailleur. C’est un comportement classique chez les français. D’ailleurs c’est la même proportion de français – donc trois quarts- qui préfèrent acheter leur voiture, plutôt que de la louer. Mais surtout il y a un sujet de fond qui se cache derrière ce chiffre très élevé, c’est qu’être propriétaire, c’est déjà un morceau de sécurité financière dans la perspective de la retraite. D’ailleurs la plupart des banquiers constatent que l’âge moyen des emprunteurs est d’un peu plus de 40 ans. Ce qui leur permet d’avoir remboursé leur emprunt avant la retraite. Toujours dans la même logique 71 % des français estiment qu’il est plus intéressant de payer des mensualités d’emprunt qu’un loyer.  

Est-ce que ça veut dire que le marché immobilier va continuer à monter ? C'est une donnée importante surtout sur le plan sociologique. En revanche, ce qui est déterminant, c’est la capacité des français désormais à surveiller le niveau des taux d’intérêt pour emprunter dans de bonnes conditions dans le cadre d’un achat immobilier. Il y avait une époque où emprunter était mal vu, surtout sur une longue période. Maintenant les français ont compris que rembourser un crédit, c’est en fait épargner. Alors que payer un loyer ne permet de rien garder. Ce sondage est très intéressant parce qu’on voit que les français rêvent d’être propriétaires, or l’an passé on a accordé un des nombres les plus faibles des permis de construire. Par ailleurs depuis quelques semaines, traîne l’idée de taxer les propriétaires lorsqu’ils revendent leur résidence principale avec plus-value. C’est la mesure la plus bête que l’on peut imaginer. D’abord ça va figer le marché immobilier, et donc les prix vont monter. Ensuite ça va dissuader les français de devenir propriétaires, donc les empêcher de s’enrichir. Cela montre que la France est un pays à mentalité totalement socialiste.

Les rubriques Sudradio