"Depuis hier 18 heures, on a eu une trentaine de réservations dans notre camping, c'est incroyable"

Les réservations ne vont pas tarder à reprendre, et les gens trouveront cela assez facile de respecter l’organisation particulière que l’épidémie de Covid-19 a imposée dans les campings, a estimé Bénédicte Richard, propriétaire de deux campings sur le bassin d’Arcachon.

En zone verte, les campings pourront rouvrir le 2 juin 2020. © AFP

Bénédicte Richard était l'invitée de Patrick Roger le 29 mai 2020 dans l’émission "C’est à la une" sur Sud Radio, à retrouver du lundi au vendredi à 8h10.

 

"On a réfléchi aux gestes barrière"

"Ça y est, depuis hier 18 heures, on a eu une trentaine de réservations. C’est incroyable. Des retraités qui devaient venir depuis le mois d’avril 2020 et qui, à chaque fois, repoussaient la date. Là, on y arrive. Mardi on rouvre.

Les gestes barrière, on y a réfléchi. À la réception, on a fait une entrée, une sortie, on a mis du gel hydroalcoolique et on a installé une vitre. Peuvent s’y trouver deux personnes à la fois maximum. Ce sera peut-être un tout petit peu compliqué au début mais je pense que les gens ont eu le temps de s’adapter dans les magasins", a estimé Bénédicte Richard.

"Ça a l’air de tenir, et ça rassure les gens"

"Les Néerlandais ont totalement disparu. On n’a pas de nouvelles réservations. On a des coups de fil de gens qui ont déjà réservé et qui sont dans l’attente de la réouverture des frontières.

On a eu de l’Espagnol, de l’Italien un petit peu. Les pays nordiques, un peu moins. On scrute tous les jours les chiffres des nouveaux cas. Bon, ça a l’air de tenir, et ça rassure les gens. Je pense qu’ils vont venir", a déclaré Bénédicte Richard.

 

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une" avec Patrick Roger

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !