éditorial

L'édito de Yves de Kerdrel

Yves de Kerdrel Sud Radio Éditorialiste
Economie

Apple défraye la chronique boursière

Apple défraye la chronique boursière en ce début d’année. Puisque l’action du fabricant de iPhone a perdu près de 10 % hier. Que se passe-t-il ?

C’est Apple qui a été à l’origine de cette chute en annonçant que les ventes du dernier iPhone étaient très décevantes. Du coup la firme à la pomme a revu en baisse son chiffre d’affaires du dernier trimestre en le ramenant à 84 milliards de dollars au lieu de 90 environ. C’est la première fois depuis 2007 qu’Apple surprend ainsi le marché de manière négative. Et du coup la douche a été d’autant plus glacée. Pour Apple, c’est le ralentissement chinois qui explique ce décalage des ventes. Mais certains estiment que c’est aussi lié au dernier iPhone considéré comme décevant par les spécialistes. En fait les investisseurs redoutaient une mauvaise nouvelle, mais pas aussi importante. Du coup ils sont inquiets sur l’avenir d’Apple. Et c’est ce qui explique cette dégringolade boursière.

Mais y-a-t-il vraiment de quoi être inquiet pour Apple ? C’est vrai que les chiffres sont cruels et qu’en l’espace de trois mois la valeur d’Apple qui avait franchi les 1.000 milliards de dollars en a reperdu 400 milliards. C’est vrai aussi que depuis quelques temps Apple donne le sentiment d’être en panne d’innovation et de se contenter d’augmenter les prix de ses appareils. Malgré tout il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain. Cette année Apple va encore vendre environ 185 millions de iPhone et surtout Apple a développé un écosystème avec Itunes qui commence à rapporter gros et à constituer une sorte d’amortisseur de crise. Cette activité de services va croître de 20 % cette année pour atteindre des chiffres records sur chaque continent. Donc oui il y a une alerte qui va constituer un électrochoc pour les ingénieurs d’Apple. Mais il n’y a pas d’inquiétude fondamentale. D’ailleurs Apple vaut encore 750 milliards de dollars soit cinq fois un groupe comme Total ou LVMH.

Les rubriques Sudradio