Air France : l'accord salarial rejeté à 55 % par les salariés

Air France : l'accord salarial rejeté à 55 % par les salariés

Invité de Véronique Jacquier dans le Grand Journal de 18h, Vincent Salles (co-secrétaire général de la CGT Air France) nous a informé que l'accord salarial, proposé par la direction de la compagnie aérienne, avait été rejeté à 55 % par les salariés, à l'issue de la consultation.

Treizième jour de grève à Air France et la situation semble s'enliser. La compagnie aérienne aurait déjà enregistré près de 300 millions de pertes depuis le début du conflit. Alors que la très attendue consultation sur un éventuel accord d'augmentation des salaires vient de s'achever, Vincent Salles (co-secrétaire général de la CGT Air France) nous a livré les dernières informations quant aux résultats de cette réunion.

Invité ce vendredi de Véronique Jacquier dans le Grand Journal de 18h, l'intéressé nous a ainsi informé que les salariés venaient de rejeter l'offre de la direction, qui proposait une augmentation de salaire de 7 % sur 3 ans. "Je viens d'apprendre, selon mes sources, le résultat du vote : c'est un non à 55 %", a-t-il d'abord indiqué. "Les pourcentages d'augmentation proposés sont corrélés aux résultats d'exploitation donc c'est tout à fait hypothétique. Il n'y a pas de garantie sur le fait que l'on puisse avoir ces 7% proposés sur 3 ans", a-t-il ajouté.

"Notre revendication était de faire un rattrapage des salaires parce qu'il y a eu un gel depuis 2011 alors qu'en même temps, on a subi une inflation. Pour nous, l'accord proposé ne collait pas aux revendications", a-t-il par ailleurs expliqué.

>> Retrouvez l'intégralité de l'interview, disponible en podcast

 

Vos réponses pour cet article

Vos réactions sur cet article

Air Chance
- Mercredi 9 mai 2018 à 19:03
Franco-Etasunien amené à travrser l'Atlantique plusieurs fois par an, je n'utilise plus "Air-Chance", I mean Air-France.

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio