Vidéo : les plus grands succès de Chuck Berry, décédé samedi à l'âge de 90 ans

Chuck Berry, sur scène à Vienne, dans l'Isère, en juillet 1981 ©NOVOVITCH / AFP
Chuck Berry, sur scène à Vienne, dans l'Isère, en juillet 1981 ©NOVOVITCH / AFP

Une légende du rock'n roll s'est éteinte samedi, à l'âge de 90 ans. Chuck Berry laisse derrière lui une œuvre immense, qui a révolutionné la musique.

Ses mélodies résonneront à jamais, sur terre et peut-être même dans l'espace. Son tube planétaire Johnny B. Goode est le seul morceau de musique rock emporté par les sondes Voyager I et II, en compagnie d'autres trésors de l'Humanité, au-delà du système solaire.

L'un des pères du rock'n roll est décédé samedi à l'âge de 90 ans. Les secouristes ont trouvé son corps inanimé dans son domicile de Saint Louis, dans le Missouri.

 

Ayant inspiré les plus grands, les hommages des légendes du rock'n roll n'ont pas tardé à arriver à l'annonce de sa disparition. Bruce Springsteen voit en lui "le plus grand rocker de tous les temps", Mick Jagger l'a remercié pour sa "musique qui est gravée en nous".

 

Gloire Gloire Chuck Berry !!! Aucun de nous ne serait là sans toi.

 

R.I.P. et paix et amour Chuck Berry, M. rock'n roll musique

John Lennon voyait également la légende en lui : "Si le rock'n roll avait un autre nom, il s'appellerait Chuck Berry."

Chuck Berry a composé des dizaines de tubes des années 1950, 1960 et 1970, comme Sweet Little Sixteen, School Days, My Ding a Ling, Roll Over Beethoven ou encore You Never Can Tell. Une carrière immensément riche qui a débuté par un tube phénoménal, Maybellene.

 

 

 

 

Né en 1926 à Saint Louis dans le Missouri, Chuck Berry apprend le jazz pendant son enfance, tout en flirtant avec la délinquance. Coiffeur, marié et père de famille, il joue de la guitare dans des clubs de la ville pour arrondir ses fins de mois quand il est remarqué par le bluesman Muddy Waters et sa carrière décolle avec Maybellene en 1955.

 

Au plus haut de la gloire à la fin des années 1950, il est condamné en 1961 à deux ans de prison pour une affaire de mœurs. C'est le début d'une période difficile, qui coïncide avec le moment où ses plus grands succès sont repris par les géants du rock européen, comme les Beatles ou les Rolling Stones. Il renoue avec le succès au début des années 1970 avec la chanson My Ding a Ling.

 

Le chanteur se retire ensuite, peu à peu, donnant des concerts de plus en plus espacés mais faisant quelques apparitions pour des duos très remarqués. Le jour de son 90e anniversaire, il avait créé la surprise, annonçant la sortie d'un nouvel album, son premier depuis près de 40 ans.

Intitulé "Chuck", il a été enregistré dans des studios près de Saint-Louis et devrait sortir dans le courant de l'année.

Vos réponses pour cet article

Vos réactions sur cet article

chartreux 18
- Lundi 20 mars 2017 à 03:33
Après David Bowie, Prince et George Michael et Léonard Cohen voila un autre grand nom qui s'en va, la musique noire perd un artiste de plus.

Les Beach boys peuvent le remercier car c'est avec la chanson sweet sixteen qui ont emprunté leur tube surfin in the USA

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio