Mathieu Alterman : "Johnny ne voulait pas être chanteur, il voulait être acteur"

Mathieu Alterman, journaliste, était l’invité de Cécile de Ménibus le vendredi 19 octobre sur Sud Radio dans la matinale, à retrouver du lundi au vendredi à 9h45. Il nous parle de son livre Les larmes de Johnny (Éditions Carnets Nord), coécrit avec Patrick Al. 

Thumbnail

Le rôle des femmes dans la carrière de Johnny

Johnny est un romantique, un "amoureux de l’amour", estime Mathieu Alterman qui raconte que Johnny était quelqu’un de très drôle et pas du tout prétentieux. C’est cet humour qui a conquis Nathalie Baye. Lorsqu’elle rencontre Johnny en 82, il n’ a plus fait de tubes depuis 79. Elle relance entièrement sa carrière en lui présentant Michel Berger, qui lui donne un second souffle en 85. "Il devient enfin en communion avec la jeunesse de l’époque"Laeticia, quant à elle, ne l’a pas remis sur scène, mais a "remis Johnny en vie". Lorsqu’elle l’a rencontré, Johnny Hallyday buvait beaucoup et n’était pas stabilisé affectivement. 

"Johnny était un homme très malin, avec un instinct exceptionnel"

On parle souvent de l’influence que les femmes ont pu avoir sur Johnny. Mathieu Alterman dément cette vision de l'artiste, décrivant Johnny comme un homme qui ne se laissait pas manipuler. "Personne n’a pu imposer quoique ce soit à Johnny Hallyday, ni ses femmes ni ses managers".

"Le souci de Johnny c’est qu’il aime mentir", raconte Mathieu Alterman qui décrit l’enfance malheureuse de Johnny comme un mythe, que lui-même a alimenté. Pour le journaliste, Johnny Hallyday a eu une enfance triste et compliqué, certes, mais il n’a pas été complètement abandonné par sa mère, ni abandonné par son père. 

 

Cliquez ici pour écouter le podcast de “Cinq questions pour tout savoir” avec Cécile de Ménibus.

 

Retrouvez "Cinq questions pour tout savoir" du lundi au vendredi à 9h45 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !