Julien Clerc se dévoile dans un magnifique documentaire

La vie et la carrière du chanteur sont racontées dans un passionnant documentaire de deux heures diffusé sur France 3 ce soir. « Nos années Julien Clerc » retranscrit le parcours de l’artiste qui a personnellement ouvert les portes de son intimité. Pascal Forneri, le réalisateur et Julien Clerc sont les invités de Valérie Expert sur Sud Radio

Thumbnail

À l’occasion de ses 50 ans de carrière, Julien Clerc a accepté d’ouvrir ses portes et de se livrer à Pascal Forneri qui revient sur les coulisses de ce documentaire au micro de Valérie expert : « Sachant que Julien clerc n’est pas à l’aise face à la caméra, l’idée de cet entretien est qu’il soit le fils conducteur en voix off. C’est donc Julien Clerc qui commente sa propre vie. Il nous a donné accès à ses archives, a ressorti ses photos d’une malle car il ne vit pas avec son passé accroché au mur. »

Jalonné de chansons phares de l’artiste, le documentaire raconte le parcours de Julien Clerc. L’homme si pudique a ouvert son album de famille au réalisateur Pascal Forneri en l’étonnant beaucoup : « Vous avez le sentiment d’avoir en face de vous quelqu’un complètement habité par la musique. Julien Clerc a un rapport sincère et profond à la musique, quasi mystique dans le sens magique. C’est très touchant ».

Valérie Expert dont l’idole est Julien Clerc s’entretient avec lui par téléphone : « Avez-vous redécouvert des choses ? » lui demande-t-elle. « Beaucoup « répond t-il et il ajoute : « Les documentalistes de Pascal sont formidables. J’ai découvert des photos que je ne connaissais pas. Ils ont fait des trucs assez gais. Ces documents ont permis le retour sur cinquante années avec toutes les émissions de télévision qui sont restées cultes. C’est le reflet d’une époque bien joyeuse. »

Les témoignages de ses proches, sa fille jeanne, Gérard son frère, sa sœur, ses amis et ceux des gens du métier qui ont écrit pour lui comme Jean-loup Dabadie ou encore Carla bruni sont extrêmement touchants. Et pour la première fois, Julien Clerc s’ouvre sur les femmes de sa vie : « Avec le temps qui est passé, j’assume mieux ma vie. Toute ma vie, j’ai dû trouver un équilibre subtil entre ce que je pouvais donner aux gens car vous devez donner un peu plus que votre travail, tout en continuant de me regarder dans la glace et ce que je ne pouvais absolument pas donner notamment sur les enfants. »

Rémy Pernelet soulève le fait que beaucoup de bienveillance et de sincérité des personnes qui l’ont côtoyé sont relayées dans le documentaire : « Certains témoignages de femmes avec qui j’ai vécu me font plaisir. Dans la vie, il y a des moments douloureux et c’est important de conserver de la tendresse pour les gens qui ont traversé votre vie ».

"Nos Années Julien Clerc", sur France 3 à 21 heures