"C’est absolument incroyable d’avoir entre les mains la chemise de Napoléon"

Pour célébrer le bicentenaire de la mort de Napoléon Ier, la maison Osenat organise une vente aux enchères exceptionnelle. Reportage de Clément Bargain.

Le bicentenaire de la mort de Napoléon Ier est l’occasion de célébrer cette figure historique. La maison Osenat a organisé, pour l’occasion, une vente aux enchères exceptionnelle. (Photo by Kenzo TRIBOUILLARD / AFP)

Pour le bicentenaire de la mort de Napoléon Ier, qui tombait le 5 mai 2021, la maison Osenat organise à Fontainebleau une vente aux enchères exceptionnelle de 365 lots, avec des pièces uniques et intimement liées à l’Empereur que les collectionneurs et passionnés vont s’arracher. Reportage de Clément Bargain.

"C’est la chemise que Napoléon aurait pu porter le jour de la victoire"

Médailles, tableaux, mobilier… les objets mis en vente dès le 5 mai 2021 par Maître Jean-Pierre Osenat, commissaire priseur, sont exceptionnels. Parmi eux, une chemise à l’histoire particulière : "Napoléon l’avait emportée avec lui à Waterloo", explique Maître Osenat. "Il envisageait de la porter le lendemain de la bataille."
"C’est la chemise que Napoléon aurait pu porter le jour de la victoire, mais qui finalement a été une défaite."

 

"C’est absolument incroyable d’avoir entre les mains la chemise de Napoléon"

Cette chemise est estimée entre 30.000 et 40.000 euros. Le commissaire-priseur est fasciné : "c’est absolument incroyable d’avoir entre les mains la chemise de Napoléon, des cheveux de Napoléon, de toucher un mouchoir de Napoléon..."
"Je suis épaté par la proximité qu’on a avec l’histoire de France."

 

"C’est vraiment tous les collectionneurs du monde."

Cette collection et ces enchères exceptionnelles attirent des acheteurs du monde entier : "même en Russie, on a quand même brûlé Moscou, il y a énormément de collectionneurs là-bas" tout comme en Chine, aux Etats-Unis, à Cuba…
"C’est vraiment tous les collectionneurs du monde."

 

"Beaucoup de pays qui vivent sur des textes, des réglementations, qu’avait imposés Napoléon"

L’attrait de Napoléon Ier ne se dément donc pas, 200 ans après sa mort. Il reste l’un des personnages les plus célèbres de l’Histoire. "Il y a encore beaucoup de pays qui vivent sur des textes, des réglementations, qu’avait imposés Napoléon."
"En France, le Code civil, mais il n’y a pas que ça : les lycées, les préfectures, la Cour des Comptes… qui sont aujourd’hui encore d’actualité."

 

Les 365 pièces de ces enchères qui se termineront le 7 mai 2021, l’équipe de Jean-Pierre Osenat a mis près d’un an à les réunir.