Varier les positions pendant le cunnilingus, les conseils de Brigitte Lahaie

Tous les hommes - enfin j’espère - savent à quel point les femmes sont friandes de cette caresse buccale. Mais ils ne savent pas toujours qu’il existe de nombreuses positions pour la pratiquer.

Le Love Conseil de Brigitte Lahaie
Tous les conseils de Brigitte Lahaie sont sur Sud Radio

Top 5 des meilleures positions pour pratiquer un cunnilingus

 

Le missionnaire - le grand classique

La femme est allongée tranquillement sur le dos. L’avantage de cette posture c’est qu’elle peut être totalement détendue. L’inconvénient c’est pour les cervicales de monsieur. Alors pensez à installer un coussin sous les fesses de votre partenaire. Ainsi elle sera légèrement surélevée et vous serez beaucoup plus à l’aise, surtout s’il faut un certain temps pour l’emmener vers l’extase.

Le 69 - pour les couples libérés

Pensez à être plus réceptif à votre partenaire qu’à vos sensations, sinon vous risquez de faire ce que vous aimeriez qu’on vous fasse. L’homme doit aussi être sûr de pouvoir retenir son éjaculation car si sa partenaire est excitée de sentir sa verge se durcir, elle peut être surprise de le voir éjaculer avant qu’elle même n’obtienne sa jouissance. Pour les habitués de cette posture, l’orgasme simultané peut être assez facile à obtenir car le plaisir suprême de l’un fait monter l’excitation de l’autre.

La levrette - pour les exhibitionnistes

Cette position ne convient bien qu’aux femmes à l’aise dans leur corps et plutôt impudiques. Quant aux hommes, ils doivent savoir se maintenir en apnée. Position à pratiquer plutôt avec modération. D’autant que l’orgasme est souvent un peu compliqué… Sauf si l’homme n’hésite pas à pénétrer le vagin avec un doigt car à ce moment-là il devient facile de stimuler le point G et la jouissance devient alors assez explosive.

La cuillère - la confortable

Cette position a ses adeptes, par devant ou par derrière. C’est assez confort d’autant que celui qui pratique le cunnilingus peut poser sa tête sur une des cuisses de sa partenaire.

Andromaque - pour les plus actives 

L’homme est allongé sur le dos, la femme est au dessus de lui, accroupie ou agenouillée. C’est une bonne position pour celles qui veulent guider les amants. Dans cette position, le lâcher prise est plus difficile mais elle a un pouvoir érotique très fort.

Néanmoins, quelle que soit la position, c’est tout de même l’habileté et la capacité d'écoute de l’amant qui donnera les meilleurs résultats...

Brigitte Lahaie