Comment aborder la fin d’année ? La réponse de Brigitte Lahaie

Comme chaque année, j’ai reçu de nombreux messages me souhaitant tous de bonnes fêtes. Alors il me semblait important de revenir sur la véritable signification de ces fêtes de fin d’année…

La question de la semaine par Brigitte Lahaie
Toutes les réponses à vos questions les plus (p)osées.

Il me semble bien que notre société ait oublié le sens des événements et ne leur donne plus comme messages que : acheter, manger et consommer… Pourtant Noël et le réveillon sont totalement différents. Noël est sans nul doute le moment essentiel d’amour au sens de « Agapé ». C’est-à-dire de l’amour universel. Il est assez normal que par restriction, il soit devenu « amour de la famille ». Après tout quoi de plus normal que d’aimer d’abord nos proches.

Quel est le sens de la fête ?

Noël est passé et je vous propose à présent de réfléchir à ce qu’il a symbolisé pour vous cette année. Pour ma part je crois qu’il serait bien de revenir au symbolisme de Noël : la naissance d’un enfant ! Voilà pourquoi il serait déjà bien de prendre soin de son enfant intérieur comme j’aime le dire. Puis, par extension, prendre soin de ceux qu’on aime. Pas forcément en se dédouanant par l’achat de cadeaux qui n’ont pas la valeur du cœur.

Et savez-vous par exemple quel est le symbolisme de la bûche de Noël ? C’est une représentation de la bûche qu’on met dans la cheminée et qui apporte un peu de lueur. Car, le 24 décembre les jours rallongent et la lumière revient après le soliste d’hiver. Considérons aussi que cette bûche symbolise la lumière nécessaire en soi pour permettre une petite retraite intérieure. Loin de l’agitation du monde… Or, qui encore aujourd’hui profite de cette période pour prendre du recul et se préparer à l’année nouvelle ?

La bonne résolution

Et bien sûr, comme toujours, le début d’année est propice aux bonnes résolutions qui tiennent généralement à peine quelques instants.

Vous commencez à me connaître… Chaque année je vous propose juste une résolution modeste et simple : faire le bilan du passé afin de mieux analyser le présent et de bien préparer l’avenir. Votre passé, c’est un peu les fondations de votre vie, comme le sous-sol serait les fondations de votre maison. Comprenez bien que les rancoeurs, les regrets, les remords et les crises doivent être dépassés et réparés sinon il sera difficile d’avancer sur des bases saines. Le présent, c’est ce que vous vivez actuellement, alors vivez !

Ensuite, le futur se construit en se fixant des objectifs, simples et réalisables. En attendant moins des autres que de vous-même… Oui, finalement, ce que je vous souhaite à tous en 2020 c’est d’être avant tout en amour avec vous-même.

Brigitte Lahaie