Adopter un sextoy à deux, les conseils de Brigitte Lahaie

Brigitte Lahaie Sud Radio Love Conseil
Tous les conseils de Brigitte Lahaie sont sur Sud Radio

Les objets sexuels destinés à la sexualité des adultes existent depuis la nuit des temps mais l’utilisation de l’anglicisme « toys » a rendu l’image des godemichés et autres vibromasseurs plus ludiques. Utiliser un jouet intime pour un plaisir à deux devient fun, branché et toute culpabilité ou honte sont oubliées. En principe...

Durant ces dix dernières années, les jouets intimes sont vraiment entrés dans les mœurs. Il y a encore vingt ans, ces objets ne se trouvaient que dans des magasins spécialisés, parfois un peu lugubres ou alors dans les magazines de vente par correspondance mais soi-disant pour une toute autre utilisation. 

Aujourd'hui le sextoy n'est plus un plaisir coupable et se décline sous tout un tas de produits érotiques que l'on trouve même dans certaines grandes enseignes. Quelle révolution ! 

Néanmoins, aujourd’hui encore, le client cherche avant tout la discrétion. 61 % d’entre eux achètent sur internet. Ce pourcentage est énorme lorsqu’on sait qu’aujourd’hui la vente sur internet d’un produit quel qu’il soit ne dépasse guère les 15 %. 

Comment se mettre d'accord sur le choix d'un sextoy ? 

Grâce à quelques marques qui ont lancé la vente à domicile des jouets intimes, plus de femmes osent aussi s’en procurer sans honte. Mais dans de nombreux cas, elles préfèreront que leur compagnon prenne cette décision pour le couple. La masturbation féminine étant encore un grand tabou, la part des femmes qui déclarent utiliser un sextoy en duo est bien plus importante que celles qui n’en font qu’un usage en solo. 

Sans communication, le choix est compliqué ! Les femmes n’ont pas du tout les mêmes goûts que les hommes. Elles ne veulent surtout pas un objet phallique mais plutôt une sorte de doudou. Pas étonnant que les jouets en forme d’animaux rencontrent un succès fou. Le fameux canard vibrant fait partie du trio de tête dans le choix des Françaises et pourtant sur le plan efficacité, il est loin d’être le meilleur. 

Les hommes ont bien du mal à acheter le bon objet. Ils choisissent souvent un pénis de remplacement. Or ce choix n’est pas toujours judicieux. Leur attitude est aussi un peu paradoxale : ils aiment s’exciter en regardant leur compagne prendre du plaisir mais ils ne voient pas d’un bon œil une utilisation en dehors de leur présence. Même si ce schéma tend à évoluer, ces différences sont souvent à l’origine d’incompréhension.

Pourquoi ne pas inventer un petit jeu ? 

Donnez-vous rendez-vous un soir et allez ensemble dans une boutique dédiée au plaisir. Il en existe maintenant beaucoup et elles sont de plus en plus élégantes. Mais si vous êtes encore un peu timides, cela fonctionne également avec les boutiques en ligne. 

Chacun votre tour vous nommerez un qualificatif : rose, vaginal, vibrant, gros, fin, masculin, réaliste, etc. Notez-les tous et à la fin partez à la recherche de celui qui sera le plus proche de votre sextoy idéal. Cela peut être un bon point de départ pour entamer une discussion sur vos envies.

Le jouet intime, un véritable allié au plaisir à deux mais… 

Il ne faut pas croire qu’il est indispensable. Certaines personnes n’ont pas envie de l’introduire dans leur sexualité et il est important de respecter leur désir. On peut être libéré sexuellement et ne pas avoir envie de cet objet !

Néanmoins, il rend de grands services lors des masturbations féminines, son efficacité n’est plus à prouver. Il aide aussi certains hommes durant les préliminaires. Enfin et surtout, il permet des jeux érotiques et ludiques aux couples qui ont envie de fantaisie. Il n'y a pas que les sextoys à proprement parler d’ailleurs. Tout accessoire et produit érotique peut pimenter vos moments à deux. Prenez la lingerie sexy, les lubrifiants et autres huiles de massage par exemple... 

Si le jouet intime se révèle un peu inutile lors des premiers ébats amoureux, après quelques temps de vie sexuelle commune, il peut ouvrir d’autres horizons. Mais attention car chacun le voit à sa façon et il est donc essentiel de communiquer sur le rapport qu’on désire entretenir avec cet objet qu’on introduit dans le couple. C’est un tiers en quelque sorte, avec ce que cela comporte d’excitation mais aussi de crainte.

Et retrouvez toutes les semaines dans mon émission les témoignages d'auditrices et auditeurs qui ont testé des jouets intimes ! 

Brigitte Lahaie

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio