Sport

Coupe de la Ligue: Laborde qualifie Bordeaux pour les demies


AFP
Publié le 11/01/2017  à 21:07

L'attaquant de Bordeaux Gaëtan Laborde (2e de gauche) se fait féliciter par ses coéquipiers, le 11 janvier 2017 au Matmut Atlantique face à Guin...
@AFP NICOLAS TUCAT

L'attaquant de Bordeaux Gaëtan Laborde (2e de gauche) se fait féliciter par ses coéquipiers, le 11 janvier 2017 au Matmut Atlantique face à Guingamp

Bordeaux, emmené par son attaquant Gaëtan Laborde auteur d'un nouveau doublé en Coupe de la Ligue, s'est qualifié pour les demi-finales de cette épreuve en disposant de Guingamp (3-2), mercredi soir au Matmut Atlantique.

Quasi anonymes en L1, les Girondins vont-ils trouver dans les coupes nationales le moyen d'exister cette saison ? Trois jours après leur qualification à Clermont en Coupe de France, ce nouveau succès les rapproche en tout cas un peu plus de leur objectif européen fixé par leurs dirigeants.

"Depuis le début de l'année, on reste sur deux victoires, cela crée une dynamique de confiance qui est importante pour entamer le championnat, a reconnu Laborde. On a une grosse demi-finale à jouer, c'est à ça qu'il faut penser même si c'est sûr quand on n'est plus qu'à deux matches d'un titre".

Gageons qu'en demi-finale, les Girondins puissent bénéficier de la forme actuelle de ce dernier. Après Nice déjà sur le même score au tour précédent, c'est donc l'EAG qui a plié sous les coups de boutoir de l'attaquant landais qui, avec un peu plus de réussite (17e, 27e) devant Romain Salin, la doublure habituelle de Karl-Johan Johnsson, aurait pu gonfler un peu plus ses statistiques.

Ses deux buts (36e, 65e) ont en tout cas bien servi ses couleurs, mal embarquées dans ce quart après un quart d'heure. Initialement timides et en difficulté défensivement, les hommes de Jocelyn Gourvennec, ravi, ont rapidement concédé l'ouverture du score sur un corner de Thibault Giresse déposé sur la tête quasi imparable de Sloan Privat (0-1, 11e).

- La défense, seul bémol bordelais -

Sur leur lancée, les Bretons ont bien cru enfoncer le clou mais Nill De Pauw ajustait mal sa frappe. Ces deux occasions avaient le don de réveiller les Aquitains qui n'auront finalement douté que l'espace de cinq minutes jusqu'à l'égalisation de François Kamano qui trompait Salin d'une frappe du gauche déviée par Jérémy Sorbon (1-1).

Transfigurés, les Bordelais prenaient les choses en main dans le jeu et doublaient leur capital par Laborde d'une tête croisée à la réception d'un coup-franc de Valentin Vada (2-1, 36e).

"On a perdu le fil, résumait l'entraîneur guingampais Antoine Kombouaré qui avait laissé en Bretagne Jimmy Briand, Étienne Didot et Yannis Salibur. Derrière, il y a eu beaucoup de largesses défensives, d'erreurs techniques. Mentalement on n'y était pas, et quand on n'est pas concentré, vous faites des cadeaux à l'image du 3e but".

Cette fois, c'est Sorbon qui relançait dans l'axe directement sur Malcom qui ne parvenait pas à convertir, à l'inverse de Laborde opportuniste sur le coup (3-1, 65e).

Le baroud d'honneur breton était récompensé par la réduction du score signée Nicolas Bénézet (3-2, 88e) après une remise de Privat, ce qui donnait cinq dernières minutes tendues pour les rares spectateurs qui avaient fait le déplacement.

Seul bémol, la défense bordelaise n'a guère été rassurante, à commencer par Nicolas Pallois, doublement hésitant sur l'action amenant le corner gagnant de l'EAG (11e), puis en voulant protéger un ballon destiné à son gardien qu'Alexandre Mendy manquait de transformer en but (42e).

Pas mieux pour son compère polonais Igor Lewczuk, coupable au marquage sur les deux buts visiteurs.

FRAfoot
© 2017 Agence France-Presse

Vos réactions
(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?
Brigitte Lahaie
Le grand référendum
Irez-vous voter à la Primaire de la Gauche ?
Oui
Non

Seul contre tous
Il nous faut un Trump français !
D'accord
Pas d'accord!


LES DERNIERS PODCASTS
vendredi 20 janvier 2017


























Liens partenaires Sud Radio